Otages intimes – Jeanne Benameur

couv41067086

Éditeur : Actes Sud

Date de parution : 19 août 2015

176 pages

Fiche Dialogues

Fiche Livraddict

4ème de couverture :

Photographe de guerre, Etienne a toujours su aller au plus près du danger pour porter témoignage. En reportage dans une ville à feu et à sang, il est pris en otage. Quand enfin il est libéré, l’ampleur de ce qu’il lui reste à réapprivoiser le jette dans un nouveau vertige, une autre forme de péril.
De retour au village de l’enfance, auprès de sa mère, il tente de reconstituer le cocon originel, un centre depuis lequel il pourrait reprendre langue avec le monde.
Au contact d’une nature sauvage, familière mais sans complaisance, il peut enfin se laisser retraverser par les images du chaos. Dans ce progressif apaisement se reforme le trio de toujours. Il y a Enzo, le fils de l’Italien, l’ami taiseux qui travaille le bois et joue du violoncelle. Et Jofranka, « la petite fille qui vient de loin », devenue avocate à La Haye, qui aide les femmes victimes de guerres à trouver le courage de mettre en mots ce qu’elles ont vécu.
Ces trois-là se retrouvent autour des gestes suspendus du passé, dans l’urgence de la question cruciale : quelle est la part d’otage en chacun de nous ?
De la fureur au silence, Jeanne Benameur habite la solitude de l’otage après la libération. « Otages intimes » trace les chemins de la liberté vraie, celle qu’on ne trouve qu’en atteignant l’intime de soi.

Mon avis :

J’ai eu l’occasion de lire ce livre de Jeanne Benameur dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire organisés par PriceMinister.

Je connaissais plutôt Jeanne Benameur en tant qu’auteur jeunesse, car j’ai eu l’habitude de croiser ses romans (notamment ceux des éditions Thierry Magnier) sur les étagères de ma bibliothèque quand j’étais plus jeune. C’est donc avec plaisir que j’ai redécouvert cette auteure dans ce roman d’un autre genre.

Le sujet abordé dans ce roman peut effrayer. On y suit Etienne, ancien otage qui vient d’être libéré et revient en France. Plus encore que la thématique de la captivité, ce livre traite surtout de son retour à la vie, auprès de sa famille, de ses amis, et de sa réadaptation au monde.

Etienne revient auprès de sa mère, dans ce village où il a grandi auprès de ses amis d’enfance, Enzo et Jofranka. Ce village près du petit torrent et de la forêt où ils ont évolué tous les trois, suivant ensuite chacun leur propre chemin.

L’écriture de Jeanne Benameur est belle et surprenante. On passe des pensées d’un personnage à l’autre sans s’en rendre compte, d’une intimité à l’autre. Ces fréquents changements de point de vue pourraient gêner, ils nous entraînent en fait dans l’esprit des autres personnages, dont les émotions, les pensées, les envies ou les choix sont agités par le retour d’Etienne.

J’ai aimé la relation qui existe entre Etienne et sa mère d’une part, et entre lui et ses deux amis d’enfance d’autre part. Une relation à la fois pudique et respectueuse, attentive et juste, parfois confuse également. Je me suis sentie proche de tous ces personnages et j’ai eu l’impression de partager leurs doutes et leurs prises de décision pendant ces quelques 200 pages.

J’ai également pu effleurer à travers ce roman ce que peuvent ressentir les proches d’une personne retenue en otage : doit-on l’attendre ? Doit-on continuer à vivre durant son absence ? Et au fond le peut-on ?

Ce roman renvoie également à ce qui fait de nous des êtres humains : les émotions que l’on ressent, les choix que l’on fait, les automatismes auxquels on ne réfléchit plus… Toutes ces choses qu’Etienne a appris à contrôler et à taire durant sa captivité, ou qu’il a au contraire tenté de préserver. Ces choses qui font de lui un être vivant et libre.

Rien. Ne plus être rien. Ne plus rien savoir du monde, de personne. S’obligeant à parler à voix haute pour ne pas perdre la langue. Il paraît qu’on peut perdre jusqu’à l’articulation des mots. Peur de devenir une bête. Juste une bête qui attend de quoi se nourrir et tenir en vie, encore. Peur de ne plus jamais pouvoir être un visage face à un autre visage. Peur de devenir un sans-âme un plus rien.

« Otages intimes » est un roman que j’ai beaucoup aimé, malgré son sujet difficile et les vives émotions qu’il a pu parfois provoquer chez moi. Je pense que je relirai avec plaisir un autre roman de cette auteure.

Quelques citations de ce roman :

Ce soir, il laisse sa main ouvrir lentement les pages. Il a besoin du silence des mots écrits. L’évidence, elle est là. Il a besoin des mots. Lui qui a rapporté tant d’images qui laissent sans voix il lui faut des mots. Pour tenter de comprendre. Il a besoin de retrouver le sens à sa racine. Il lui faut retourner à l’étymologie pour se guider. Comprendre.

[…] Vous savez vraiment ce que ça va être votre vie si vous partez là-dedans ? On vous a avertis ? Les grands reportages, les guerres, on vous a dit que ça peut tuer la vie de ceux qui bêtement vous attendent pour vous tenir la main, vous dire qu’ils vous aiment. On vous a avertis que tout ça au fil des années ça s’effrite et qu’un jour il n’y a plus personne qui vous attend ?

Se remettre… non, il ne se remettra pas. On ne peut pas se remettre de ça. Les atrocités vues dans le monde vous prennent une part de vous. Pour toujours. Alors non, on ne se remet pas. Pour vivre, il faut inventer une nouvelle façon. On ne peut pas juste reprendre la vie d’avant. Son fils a connu la peur dans tout son être, la barbarie possible en chacun. Il lui faut inventer la douceur quand même, la paix quand même, la beauté quand même.
Il lui faut inventer le visage neuf des jours neufs.

Son pas aura désormais cette fragilité de qui sait au plus profond du cœur qu’en donnant la vie à un être on l’a voué à la mort. Et plus rien pour se mettre à l’abri de cette connaissance que les jeunes mères éloignent instinctivement de leur sein. Parce qu’il y a dans le premier cri de chaque enfant deux promesses conjointes : je vis et je mourrai. Par ton corps je viens au monde et je le quitterai seul.

logo_rentreelitteraire

Ce livre a été lu dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire 2015 organisés par PriceMinister. Merci à Noukette d’avoir sélectionné ce livre à cette occasion !

Publicités

C’est lundi, que lisez-vous ? #33

Le rendez-vous C’est lundi, que lisez-vous ? est actuellement géré par Galleane. Le principe est de répondre chaque semaine à trois questions sur nos lectures passées, du moment et prévues.

C'est lundi

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

couv17498732     couv41231989     couv53564015

  • Le quatrième mur de Sorj Chalandon : Un roman bouleversant, dur et puissant que j’ai énormément aimé. J’ai beaucoup apprécié le fait que cette histoire tourne autour de la pièce de Jean Anouilh, Antigone, cela m’a d’ailleurs donné envie de la relire. La parallèle qui est fait entre les acteurs et les personnages qu’ils incarnent donne beaucoup de force à cette histoire, d’autant que la pièce de Anouilh n’est vraiment pas un prétexte ici, elle fait intégralement partie du roman. Les personnages sont aux aussi très bien travaillés, il y a beaucoup de symboliques dans leurs rôles respectifs, et j’ai vraiment aimé le travail de l’auteur à ce niveau-là. Je crois également que j’ai rarement lu quelque chose d’aussi beau et d’aussi juste sur la guerre. L’horreur, l’injustice et la stupidité des conflits sont vraiment montrées sans artifice, de manière brutale, de même que les traumatismes qui en résultent. J’ai également trouvé extrêmement intéressant le personnage du narrateur, ancien activiste politique en France, qui s’approprie totalement cette guerre qui n’est pourtant pas la sienne. L’histoire dans son entier tourne autour de lui, et le tout est vraiment bien construit et bien amené. Je vous conseille fortement ce roman, qui me marquera je pense longtemps.
  • Anne Fine d’Arnaud Cathrine : Une courte biographie issue de la collection Mon écrivain préféré, éditée à L’Ecole des Loisirs. J’ai vraiment aimé cette biographie de l’auteure du roman jeunesse Madame Doubtfire. En plus d’apprendre des choses sur sa vie et son parcours, elle y parle de la vision qu’elle a de la littérature jeunesse, du rôle des auteurs et des valeurs et idées qu’elle souhaite transmettre à travers ses romans. J’ai trouvé le tout très juste et intéressant !
  • Calvin et Hobbes, tome 3 : On est fait comme des rats ! de Bill Watterson : Un tome toujours aussi drôle, en compagnie de Calvin et de son fidèle tigre Hobbes !

couv25515534    couv73603576    couv66513721    couv24810667

  • Il était une fois en France, tome 4 et tome 5 de Fabien Nury et Sylvain Vallée : J’ai continué cette série avec les tomes 4 et 5, et j’apprécie toujours autant cette BD ! La guerre est maintenant terminée, place à l’épuration, à la chasse aux anciens collabos… C’est vraiment passionnant, notamment d’un point de vue historique.
  • Tintin au Tibet de Hergé : J’ai lu une bonne partie des Tintin, mais il me reste encore quelques tomes pour lesquels je ne me souviens plus vraiment les avoir lus… Tintin au Tibet en fait partie. Et je suis ravie de l’avoir (re)découvert, car je trouve que c’est un des meilleurs de cette série. J’ai apprécié qu’il n’y ait pas de méchant, et que le Capitaine Haddock soit très présent !
  • Astérix en Hispanie de Goscinny et Uderzo : Là encore, j’essaie de lire les tomes des aventures d’Astérix que je n’ai toujours pas lus. J’ai beaucoup aimé cette visite en Hispanie, que j’ai encore une fois trouvée très drôle !

Que suis-je en train de lire en ce moment ?

couv75444664     couv9931580

Je suis actuellement en pleine lecture de L’armée des ombres de Joseph Kessel. En parallèle, je continue encore et toujours ma relecture de Harry Potter and the chamber of secrets de J.K. Rowling.

Que vais-je lire ensuite ?

couv17692730     couv33591624

Cette semaine, si je parviens à terminer L’armée des ombres, je pense que je commencerai dans ma PAL Dieu me déteste de Hollis Seamon, ou bien Bonjour tristesse de Françoise Sagan, que j’ai emprunté à la bibliothèque.

Sur ce, bonne semaine à vous et bonnes lectures !

Petits liens culturels #9

66ec5e54468c67f2735af0590c1c44c5SOURCE

Je vous retrouve aujourd’hui pour partager avec vous quelques liens tournant autour des livres et de la culture en général. Aujourd’hui, pas de thématique spécifique, place à la diversité !


e9d723d1-281a-4d00-a5cb-25139339224c-2060x1236TOM CLOHOSY COLE FOR THE GUARDIAN

Le premier chapitre du second roman de Harper Lee (l’auteur de Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, To Kill a Mockingbird en anglais), Go Set a Watchman, a été publié par les journaux The Guardian et Wall Street Journal. Vous pouvez lire ce chapitre en ligne, ou l’écouter dans sa version lue par l’actrice Reese Witherspoon, sur cette page (en anglais évidemment). Vous bénéficierez en outre de jolies illustrations et animations réalisées par Tom Clohosy ColeLe roman devrait lui sortir le 14 juillet 2015 en anglais. (article du 10/07/15)

En bonus, un article du Monde sur cette sortie. (article du 10/07/15)


ac24b94bf3322d255c01ebfe7ba93589source inconnue

Il semble que Harry Potter sera à nouveau à l’affiche l’année prochaine, au théâtre cette fois-ci. D’après J.K. Rowling, la pièce, intitulée Harry Potter and the cursed child, racontera une aventure inédite de l’histoire d’Harry. C’est ce que l’on peut lire dans l’article du site Les Histoires Sans Fin. (article du 26/06/15)


tumblr_nqswodwHAM1t270u3o5_1280AURÉLIE neyret – SITE

Aurélie Neyret, la talentueuse dessinatrice de la BD Les Carnets de Cerise, a publié sur son site un petit aperçu de quelques planches du prochain tome. Ça donne envie ! (article du 01/07/15)


10259189_210376089173395_4053124450350752518_o-1SOURCE : BULLE D’ENCRE – SEBPHOTOGRAFY

Wilfrid Lupano a annoncé le 29 juin 2015 que la BD Les Vieux Fourneaux, qu’il a co-écrite avec Paul Cauuet, devrait prochainement être adaptée en film, et qu’il travaillait sur le scénario. Il en a également profité pour annoncer la sortie du tome 3 de la série. On peut lire tout cela dans l’article du site 9ème Art. (article du 30/06/15)


la-ca-0422-j-d-salinger-023-jpg-20140618 (1)J.d. salinger
SAN DIEGO HISTORICAL SOCIETY / GETTY IMAGES

Je suis tombée sur cet ancien article du site Flavorwire qui publie des photos d’écrivains célèbres lisant eux-mêmes des livres célèbres (ou pas d’ailleurs, je ne connaissais pas tout personnellement…). On y rencontre notamment William Faulkner, Stephen King, Anton Tcheckhov ou encore J.D. Salinger. (article du 06/11/12)


 le-rapport-de-brodeck-manu-larcenet-dargaud_5316247EXTRAIT DU RAPPORT DE BRODECK, DE MANU LARCENET (DARGAUD)

Un article de L’Express proposant une interview de Manu Larcenet, à l’occasion de la sortie le 10 avril 2015 de sa dernière BD, Le Rapport de Brodeck (Dargaud), adaptée du roman du même nom de Philippe Claudel. (article du 10/04/15)

Une critique de cette bande dessinée est disponible sur le site Slate. (article du 30/06/15)

Vous trouverez également un portrait de Manu Larcenet sur le site 9ème Art. (article du 01/07/15)


22a9917b01d7e3e6ad798a92c38ab0fdSOURCE

Dans cet article, le journal L’Express indique 20 conseils d’écriture donnés par l’auteur américain Stephen King dans son essai intitulé Ecriture : Mémoires d’un métier (ce n’est pas le titre qui est cité dans l’article, mais c’est celui que je trouve dans les bibliographies de l’auteur). Parmi ceux-ci, « ne pas être obsédé par la grammaire », « écrire et lire tout le temps » ou encore « ne pas être exhaustif dans les passages descriptifs ». (article du 03/07/15)



chaque-soir-à-onze-heure-casterman-223x300

Le blog L’ivresse des mots, tenu par Johanne, a publié le 02 mai dernier une interview de Camille Benyamina, l’auteure de l’adaptation en BD (aux éditions Casterman) du roman de Malika Ferdjoukh Chaque soir à onze heures (roman que j’avais beaucoup aimé, j’en parle ici). (article du 02/05/15)


a093b7d48848d4e08af8ddaeb2d596b2SOURCE

Un article de Ebook Friendly présentant une infographie de Sara Kay Mooney et Marybeth Campeau proposant « 56 romans young adults que les adultes vont adorer ». (article du 27/01/15)


Francis-Scott-Fitzgerald-Gatsbysource inconnue

Un vieil article de Slate dévoilant pas moins de 47 fins alternatives au roman de Francis Scott Fitzgerald sorti en 1925, Gatsby le Magnifique. Attention avant de lire cet article, il est évidemment plein de spoilers sur le roman, de même que sur L’adieu aux armes d’Hemingway (au tout début de l’article) ! (article du 19/05/13, mis à jour le 10/04/15)


48cf51a6f023fd55e6751f60879646cb source inconnue

Francetvinfo propose une liste de 10 livres de poche à emporter avec soi cet été. Parmi eux, le livre que je lis actuellement, La petite communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon. (article du 21/06/15)


d49be715c02532c00d034493e321d0e0source inconnue

Un article du site ActuaLitté concernant 3 écrivains qui ont choisi le français comme langue d’écriture, à l’occasion de la table ronde sur le sujet qui était organisée dans le cadre du Salon du Livre de Paris en mars dernier. (article du 21/03/15)


83495SOURCE

Une infographie créée par The Translation Company présentant les livres les plus traduits au monde.


Tolkien_1482719csource inconnue

Je pensais vous en avoir déjà parlé mais non visiblement… Un article de Télérama sur la nouvelle traduction du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien par Daniel Lauzon pour les éditions Christian Bourgois. Un article très intéressant et très complet. (article du 20/02/15)


8237dd10cf95494b8420840e78e21d17SOURCE

Sur ce, je vous souhaite à tous une belle lecture ! 😉

Petits liens culturels # 8

66ec5e54468c67f2735af0590c1c44c5SOURCE

Je vous retrouve aujourd’hui pour partager avec vous quelques liens tournant autour des livres et de la culture en général. En cette période caniculaire, je vous ai choisi des liens plutôt estivaux. Et encore une fois, je m’excuse par avance pour l’ancienneté de certains de ces articles…


b993ebdcf99b2e7e2838836b9cc17d58

Un article de Ebook Friendly proposant une petite infographie qui présente des livres jeunesse idéaux pour l’été, classés par décennie. Des Cent un Dalmatiens de Dodie Smith à Harry Potter, cela vous donnera peut-être quelques idées ! L’article est en anglais, mais reste facile à comprendre. (article du 27/06/15)


couv7435077

L’été vous donne envie d’aller vivre sur une île déserte ? Voici un article de BibliObs sur le nouveau livre d’Isabelle Autissier, Soudain, seuls, dans lequel un couple de trentenaires se retrouve prisonnier d’une île déserte au-delà du Cap Horn. Ici, pas de plages de sable fin et de cocotiers, mais plutôt des manchots et des éléphants de mer… (article du 24/06/15)


vintage-women-reading-on-holiday

Un article de Ebook Friendly proposant des lectures suivant la destination de vos vacances. Que vous alliez en Thaïlande, en Suède ou en Espagne, vous saurez quoi emmener dans vos bagages ! (article du 29/06/15)


Passez l’été avec Victor Hugo grâce à France Inter et son émission estivale Un été avec Victor Hugo. La série est racontée par Guillaume Gallienne, écrite par Laura Elmakki et réalisée par Xavier Pestuggia. Les épisodes sont diffusés du lundi au vendredi à 7h54, mais vous pouvez aussi vous abonner au podcast ou écouter les émissions une à une sur la page de l’émission sur le site de France Inter.


249165_D7AS3WOAU5GOLCANP1Z1YALO5NXCB1_109109027361_H213008_L

Pourquoi ne pas profiter de votre été pour revisionner (ou visionner…) l’intégrale de la série Buffy contre les vampires de Josh Whedon, objet culturel qui a personnellement marqué mon adolescence ? Ce superbe article de Slate propose en tout cas une très intéressante relecture de cette série qui n’a pas toujours été traitée à sa juste valeur. (article du 25/12/14)


715VLP6M-OL

J’associe toujours les étés chauds au roman de Harper Lee Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, qui fait partie de mes romans préférés. Cet article de Télérama vous motivera peut-être à lire ou relire ce magnifique roman. (article du 17/02/15)


8d03d662d3ff6f141939dc3bf47da0db

Vous voulez lire cet été mais vous n’avez pas trop de temps devant vous ? Cet article d’Ebook Friendly est fait pour vous puisqu’il propose des livres à lire en moins d’une heure. L’article est en anglais. (article du 22/05/15)


Good-Morning-Vietnam-robin-williams-25340599-2348-1599Good Morning Vietnam

Arte consacre son été à la paix, à travers le temps fort Summer of Peace. Au programme entre autres : un documentaire sur Bob Marley et un live de l’un de ses concerts, la diffusion du film Good Morning Vietnam avec Robin Williams, un portrait de Joan Baez et la diffusion des meilleurs moments du Paléo Festival 2015.


IMG_68611

En ce début du mois de juillet, n’hésitez pas à aller faire un tour sur cet article de Buzzfeed, qui publie 29 photos qui donnent envie de voyager à travers le monde. (article du 30/06/15)


Photo : Jessica Silversaga

Si vous êtes comme moi très « livre de poche », n’hésitez pas à aller faire un tour sur cet article de L’Express qui propose 17 livres de poche à lire cet été. (article du 29/06/15)


5d487c0f8aefd2191a6e62c84610d9d5

Sur ce, je vous souhaite à tous de très belles lectures estivales ! 😉

Petits liens culturels # 4

66ec5e54468c67f2735af0590c1c44c5Source

Une nouvelle fois, quelques liens tournant autour des livres ou de la culture en général…

Matamata (Hobbiton) New Zealand 15Source

 ∴

  • Une quantification des documents détruits durant les siècles derniers dans les guerres ou les incendies (article paru le 06/10/14 sur ActuaLitté, d’après une infographie de Samuel Granados)

L.10EBBN001269.N001_CORTOt1NB_Ip013p056_FRSource

01_red meyers             74 copia
Source

 ∴

product_9782070630066_244x0

 ∴

 ∴

IMG_2069

 ∴

Bonnes lectures !

Top Ten Tuesday n°4 – Les 10 livres à lire cet automne

1

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog d’Iani.

 

Les 10 livres à lire cet automne :

 

1°) « Little Women » de Louisa May Alcott (« Les quatre filles du Dr March ») : 

Ce livre, je l’ai commencé il y a plusieurs années, puis abandonné, puis repris, puis abandonné… Il est donc temps que je le reprenne et que je le finisse enfin ! Je l’avais acheté à l’époque en anglais, car j’avais entendu pas mal de critiques sur les traductions françaises qui existaient de ce roman. Par exemple, sachez que le père des quatre sœurs n’est en fait pas un docteur mais un pasteur…

Lien Livraddict

Quatre jeunes filles doivent surmonter les difficultés de la vie quotidienne, car leur père est à la guerre et leur mère est très occupée. Les petits problèmes de tous les jours n’auront pas raison de la grande affection qui unit la famille.

2°) « Agnès Grey » d’Anne Brontë :

Comme je le disais dans mon précédent Top Ten, j’ai l’intention de continuer cet automne ma lecture de l’oeuvre des sœurs Brontë. Pour information, Anne Brontë s’est inspirée de sa propre expérience en tant que gouvernante pour écrire ce roman.

Lien Livraddict

Élevée au sein d’une famille unie mais pauvre – qui n’est pas sans rappeler la fratrie Brontë -, Agnès Grey, 18 ans, fille d’un pasteur d’un village du nord de l’Angleterre, décide de tenter sa chance dans le monde en se faisant gouvernante. Trop discrète et inexpérimentée, elle est vite confrontée à la dure réalité dès son arrivée chez la famille Bloomfield.
Désarmée face à l’indiscipline des enfants gâtés dont elle a la garde, et à l’indifférence cruelle des adultes, elle est renvoyée au bout de quelques mois. Sans désemparer, et dans l’obligation de subvenir à ses besoins, elle trouve alors un emploi chez les Murray. Les jours passent, avec leur lot de monotonie et de difficultés, jusqu’à l’arrivée du nouveau pasteur, Mr Weston…
Chronique réaliste à la première personne, non dénuée de satire, « Agnes Grey » est largement inspiré de l’expérience de gouvernante d’Anne Brontë dans l’Angleterre provinciale de son siècle, tout comme « Jane Eyre » de sa soeur Charlotte.

3°) « Les deux tours » de J.R.R. Tolkien : 

J’ai lu et relu le 1er tome du « Seigneur des anneaux » ces dernières années, mais je n’ai jamais commencé le 2nd tome. Cet automne sera donc l’occasion de m’y mettre je l’espère !

Lien Livraddict

!! Attention aux spoilers pour ceux qui n’ont pas lu le premier tome !!

Le royaume de Gondor s’arme contre Sauron, le seigneur des ténèbres, qui veut asservir tous les peuples libres, hommes et elfes, nains et Hobbits. Mais la vaillance des soldats de Minas Tirith ne peut rien contre la puissance maléfique de Mordor. Un fragile espoir, toutefois, demeure : le Porteur de l’Anneau s’approche de la montagne où brûle le feu du destin, seul capable de détruire l’Anneau Unique et de provoquer la chute de Sauron…

4°) « La haine de l’arbre n’est pas une fatalité » d’Alain Baraton : 

J’aime beaucoup Alain Baraton, et notamment les conseils de jardinage et informations diverses sur les plantes qu’il donne le samedi et le dimanche matin sur France Inter. Et j’aime aussi beaucoup les arbres, qui malheureusement ne sont pas toujours suffisamment protégés par les aménageurs… Je pense que l’automne sera une très bonne période pour cette lecture !

Lien Livraddict

Il y a dans notre société de nombreuses raisons de s’indigner. Ce qui révolte Alain Baraton, qui aime passionnément les arbres, ce sont les multiples outrages que les hommes font subir à ces végétaux exceptionnels. Dans cet ouvrage en forme de pamphlet, il plaide, avec la véhémence et l’humour qu’on lui connaît, pour qu’enfin les arbres soient respectés et protégés. Pour qu’enfin on les considère non pas comme des morceaux de bois inertes, mais comme des êtres vivants dont le rôle est primordial pour la beauté et la préservation de notre environnement, pour notre santé et pour notre équilibre.

5°) « Mort à Devil’s Acre » d’Anne Perry :

J’ai commencé la série des « Charlotte et Thomas Pitt » il y a plusieurs années, mais je m’étais arrêtée au 6ème tome. Il est donc temps que je reprenne cette série. J’ai beaucoup de tendresse pour ces romans, car ce sont eux qui m’ont ouverte aux récits se déroulant au 19ème siècle en Angleterre, et m’ont donc fait faire de très belles découvertes littéraires…

Lien Livraddict

Le corps émasculé d’un médecin d’apparence respectable est retrouvé dans le quartier mal famé de Devil’s Acre. Thomas Pitt, appelé pour mener l’enquête, découvre que ce crime abominable est semblable au meurtre d’un autre homme découvert quelques jours auparavant. Mais le lien entre les deux hommes semble inexistant. Les choses ne s’arrangent pas quand le corps d’un Lord est retrouvé à son tour.

6°) « Amok » et « Lettre d’une inconnue » de Stefan Zweig :

Je pense continuer ma lecture des romans de Stefan Zweig cet automne avec « Amok », qui est suivi dans mon édition du Livre de Poche de « Lettre d’une inconnue ». J’espère apprécier autant ces romans que mes précédentes lectures de l’écrivain autrichien.

Lien Livraddict 

La passion en ce qu’elle a d’irrésistible et de semblable à la folie : c’est le thème central de ces trois récits publiés en 1922 par le grand écrivain autrichien, auteur du « Joueur d’échecs » et de « La Confusion des sentiments ». L' »amok », en Malaisie, est celui qui, pris de frénésie sanguinaire, court devant lui, détruisant hommes et choses, sans qu’on puisse rien faire pour le sauver. Le narrateur rencontre sur un paquebot un malheureux en proie à cette forme mystérieuse de démence. Histoire encore d’une folie, d’une passion – d’un amour fou, cette fois – que la « Lettre d’une inconnue » reçue par un romancier à succès. Mais la passion peut faire de l’homme dominateur et méprisant un être humilié et ridiculisé : c’est le thème du troisième de ces récits, La Ruelle au clair de lune.

7°) « Attachments » de Rainbow Rowell :

C’est un livre que j’ai acheté il y a quelques mois mais que je n’ai toujours pas commencé. Vus les avis que j’ai pu lire sur internet concernant les romans de cette auteure, j’espère me régaler en lisant ce livre..

Lien Livraddict

Lincoln, gentil geek aux faux airs d’Harrison Ford, travaille dans une entreprise où son rôle consiste à contrôler les e-mails des employés. C’est ainsi qu’il parcourt les échanges de Jennifer et Beth, deux copines aussi impayables qu’attachantes. Sans même l’avoir vue, Lincoln va tomber amoureux de Beth. Mais comment lui déclarer sa flamme sans passer pour un fou ? Surtout que la jeune femme semble avoir un faible pour un « inconnu » qui travaille dans le même immeuble

 

8°) « Allegiant » de Veronica Roth (« Divergent, tome 3 ») :

J’ai lu le second tome de cette série cet été, et cet automne me semble donc une bonne saison pour clore cette série !

Lien Livraddict

!! Attention aux spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les premiers tomes !!

Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s’échapper. Le monde qu’ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu’on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d’une expérience censée sauver l’humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l’humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?

9°) « A Christmas Carol » de Charles Dickens (« Un chant de Noël »/ »Le drôle de Noël de Scrooge ») :

Cela pourrait être une lecture d’hiver plutôt que d’automne, mais je pense le lire en décembre pendant la période de préparation des fêtes, donc nous serons encore en automne. Je triche un peu car je ne l’ai pas encore acheté, mais je compte le faire prochainement.

Lien Livraddict

Le soir de Noël, un vieil homme égoïste et solitaire choisit de passer la soirée seul. Mais les esprits de Noël en ont décidé autrement. L’entraînant tour à tour dans son passé, son présent et son futur, les trois spectres lui montrent ce que sera son avenir s’il persiste à ignorer que le bonheur existe, même dans le quotidien le plus ordinaire.

10°) « Gatsby le magnifique » ou « Tendre est la nuit » de Francis Scott Fitzgerald :

    couv51273859

Et enfin, j’ai promis à Tachas que j’essaierai de lire un roman de Francis Scott Fitzgerald avant la fin de l’année, ce sera donc sans doute « Gatsby le magnifique » ou « Tendre est la nuit ». De plus, je viens de me rendre compte que le titre du second roman est inspiré d’un poème de John Keats, dont un recueil m’attend justement sur mes étagères.

Liens Livraddict

« Gatsby le magnifique » : New-York, années folles… Dans sa somptueuse demeure de Long Island, Jay Gatsby organise de fastueuses réceptions où les invités se pressent en foule. Mais leur hôte ne cherche à éblouir qu’une seule personne : Daisy Buchanan. Elle est élégante, riche, séduisante, mais elle est la femme d’un héritier millionnaire… Avec ce texte devenu un classique, Fitzgerald, sur un air de jazz et une coupe de champagne à la main, met à nu le Rêve américain et écrit l’un des plus beaux romans du XXe siècle, ici présenté dans la traduction de référence, par Jacques Tournier.

« Tendre est la nuit » est l’histoire, largement autobiographique, de la décomposition d’un être fait pour être aimé, trop romantique pour pouvoir résister à son époque, trop tendre, malgré son apparente désinvolture, pour savoir sagement vieillir. C’est plus particulièrement l’histoire de l’amour de Dick et de Nicole, dont nous faisons connaissance à travers les yeux émerveillés d’une jeune actrice qui ne résiste pas au charme de Dick. Ce couple très uni cache un secret. Nicole a été soignée par Dick, médecin psychiatre. L’amour qu’elle a porté à Dick a fait de leur union une nécessité. Un jour viendra pourtant où ils devront se séparer… Mais le lecteur aura vécu avec eux les plus belles années d’une vie de loisir rendue magique par la richesse, les voyages. C’est un extraordinaire témoignage sur la vie d’entre les deux guerres qui nous est offert, un témoignage qui ne va pas sans une douloureuse nostalgie, un livre ensorcelé. Ce roman domine, avec « Gatsby le Magnifique », l’oeuvre de Francis Scott Fitzgerald, l’émouvant représentant de la fameuse « génération perdue ».

J’aurais également pu ajouter à ce Top Ten les relectures en anglais que je compte faire cet automne de romans que j’aime beaucoup : « To kill a mockingbird » de Harper Lee (« Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur »), « Girl with a pearl earring » de Tracy Chevalier (« La jeune fille à la perle »), « Jane Eyre » de Charlotte Brontë, « The catcher in the rye » de J. D. Salinger (« L’attrape-cœurs ») et bien sûr la série des « Harry Potter » que j’ai récemment rachetée en anglais.

5999978df61cb17c7a7d8107a361ef51     girl_pearl_earring     9780007382460_p0_v3_s260x420     3076999352_d074941646

16

Sur ce, bonnes lectures à vous !

Top Ten Tuesday n°3 – Les 10 auteurs dont je n’ai lu qu’un seul livre mais dont j’aimerais découvrir d’autres livres

1

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog d’Iani.

Les 10 auteurs dont je n’ai lu qu’un seul livre

mais dont j’aimerais découvrir d’autres livres :

1°) Anne Brontë

Parce que j’aime beaucoup le travail des sœurs Brontë et que pour le moment je n’ai lu qu’un livre d’Anne, « La locataire de Wildfell Hall« , que j’avais beaucoup aimé. Le prochain livre que je lirai d’elle sera sûrement « Agnes Grey« , que je possède déjà.

Et en parallèle je continuerai à découvrir les livres de ses sœurs : « L’hôtel Stancliffe« , « Villette » et « Shirley » de Charlotte (dont j’ai déjà lu « Jane Eyre » et « Le professeur« ) et les « Poèmes » d’Emily (dont j’ai déjà lu « Les hauts de Hurle-vent« ). « Le monde du dessous« , écrit à huit mains avec leur frère Branwell, me tente également.

2°) Emile Zola

D’Émile Zola, je n’ai lu que « Germinal« , mais ce roman m’a tellement marquée que je ne peux pas me contenter de cela. Je pense que le prochain que je lirai de cet auteur sera « Au bonheur des dames« , même si je ne respecte pas vraiment l’ordre de sa série (j’ai mal commencé en même temps !).

3°) Elizabeth Gaskell

Je n’ai lu d’Elizabeth Gaskelle que « Nord et Sud » (ma chronique est ici), que j’avais beaucoup aimé. J’ai déjà sur mes étagères un autre de ses romans, « Les amoureux de Sylvia« , que je lirai sans doute très prochainement. Mais ses autres romans « Cranford« , « Femmes et filles« , « Les confessions de Mr. Harrison » et « Mary Barton » me tentent également beaucoup. Enfin, sa biographie de Charlotte Brontë sera sans doute également l’un de mes prochains achats.

4°) William Shakespeare :

De Shakespeare, je n’ai lu que « Roméo et Juliette« , que j’avais étudié au collège. Malgré le plaisir que j’avais pris à lire cette pièce, je n’ai jamais poussé plus loin et lu d’autres de ses ouvrages. Je pense que je commencerai par « Othello« , « Hamlet » ou « Macbeth« .

5°) J.R.R. Tolkien :

De la série du « Seigneur des anneaux« , je n’ai pour l’instant lu que le tome 1, « La communauté de l’anneau« . J’ai les tomes 2 et 3 dans ma pile à lire, et je compte donc les lire rapidement. Une fois finie cette série, je pense que je lirai également « Bilbo le Hobbit« , et sans doute également ses autres écrits sur la Terre du Milieu…

6°) Jean-Claude Mourlevat :

J’ai découvert Jean-Claude Mourlevat il y a quelques années, avec son roman jeunesse « Le combat d’hiver« , qui m’avait agréablement surprise. Depuis, j’ai donc bien envie de découvrir d’autres romans de cet auteur, notamment « Le chagrin du roi mort » qui m’attend sur mes étagères.

7°) Martin Winckler :

Son livre « Le chœur des femmes » m’avait beaucoup marquée l’année dernière. Depuis, j’ai acheté un autre de ses livres, « La vacation« , que je lirai sans doute prochainement. Ses autres écrits me tentent aussi énormément, notamment  « La maladie de Sachs » ou « Les trois médecins« .

A noter que Martin Winckler est également médecin généraliste (d’où les thématiques de ses livres) et blogueur.

8°) Didier Decoin :

J’avais découvert et apprécié son roman « Une Anglaise à bicyclette » (ma chronique ici) à sa sortie en 2011. Marquée par son écriture, j’ai depuis acheté « La femme de chambre du Titanic« , qui attend que je le lise. Deux autres de ses romans, « Est-ce ainsi que les femmes meurent ? » (dont le film « 38 témoins » de Lucas Belvaux est adapté) et « La pendue de Londres« , me tentent également.

9°) Kaoru Mori :

De cette auteure japonaise de mangas, je n’ai pour l’instant lu que le 1er tome de « Bride stories« , manga que je trouve magnifiquement dessiné. J’ai acheté dernièrement le 2ème tome, que je compte lire très prochainement.

Ensuite, j’ai l’intention de découvrir sa précédente série, « Emma« .

10°) Dennis Lehane :

Et enfin je termine sur l’auteur de thrillers Dennis Lehane, dont je n’ai pour l’instant lu que « Shutter Island » (dont la chronique fût ma 1ère sur ce blog), mais quelle lecture ! Ce roman m’avait beaucoup marquée (ainsi que le film de Martin Scorsese qui en a été adapté) et décidée à lire ses autres romans un à un.

Quatre ans après, je n’ai pas vraiment suivi mon idée, mais je compte bien continuer la lecture de ses romans en commençant par la série des « Kenzie & Gennaro« , dont l’un des tomes, « Gone Baby Gone« , a été adapté au cinéma il y a plusieurs années par Ben Affleck. C’est également Dennis Lehane qui a écrit le roman « Mystic River« , adapté lui par Clint Eastwood.

A noter que les romans de cet auteur se déroulent toujours dans la ville de Boston.

Sur ce, bonnes lectures à vous !