Top Ten Tuesday n°7 – Mes 10 héroïnes préférées

toptentuesday

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire qui consiste à lister son top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog d’Iani.

J’ai choisi cette semaine de répondre au thème proposé par The Broke and the Bookish, pour lequel j’étais plus inspirée…

Mes 10 héroïnes préférées :

1°) Hermione Granger dans la série « Harry Potter » de J.K. Rowling : 

a95364add6b419b8e737ebb194ee73cb

Lien Livraddict du tome 1

Evidemment, c’était facile… Durant mes différentes lectures des Harry Potter, j’ai parfois eu du mal à m’attacher aux personnages de Harry et Ron, qui m’épuisaient souvent et que je trouvais souvent trop susceptibles. C’est donc tout naturellement que je me suis attachée au 3ème personnage du trio : Hermione. Je me suis quasiment toujours associée à son personnage et à ses prises de position, que ce soit en ce qui concerne le travail scolaire, ses recherches afin d’aider Harry (mais pourquoi les garçons n’ont-ils jamais lu le livre « Histoire de Poudlard » ? Je me le demande encore…), ou sa vision de l’amitié, et j’ai souvent été touchée par sa perspicacité, sa maturité aussi vis-à-vis de ses deux amis et surtout son réel courage face aux événements (la scène du film où elle jette un sort à ses parents m’émeut toujours au plus haut point…). Par la suite j’ai également apprécié le personnage de Ginny, mais je crois qu’elle n’est jamais parvenue à détrôner Hermione dans mon cœur…

Résumé : Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l’entoure ? Et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

2°) Elizabeth Bennet dans « Orgueil et Préjugés » de Jane Austen :

tumblr_my2tknDtNa1s88cixo1_500

Lien Livraddict

Dès ma première lecture de ce roman de Jane Austen, j’ai adoré ce personnage plein d’humour et de bons mots… J’aime sa capacité à rire d’elle même, son humour, l’amour qu’elle porte pour sa sœur Jane et son père, et même parfois sa fierté mal placée !

Résumé : « Orgueil et préjugés » est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d’un mariage: l’héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n’est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l’épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu’il n’y a en fait qu’un héros qui est l’héroïne, et que c’est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.

3°) Jane Eyre dans « Jane Eyre » de Charlotte Brontë : 

61a87d20f8ffc91bfb8d3ecb2e89d6f9

Lien Livraddict

J’aime ce personnage à la fois fragile et plein de force, touchant et courageux. J’ai adoré suivre son histoire, de son enfance à l’âge adulte, même si certaines de ses réactions ou de ses attitudes m’ont quelques fois énervée (la période durant laquelle elle vit chez les Rivers par exemple). Mais elle tient ce roman sur ses épaules et rien que pour ça je l’aime vraiment beaucoup.

Résumé : Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l’Angleterre victorienne et à trouver l’amour… Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foi en son avenir, une intrigue où se succèdent mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif. Comme elle, on veut croire que rien n’est écrit d’avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus.

4°) Hazel Grace Lancaster dans « Nos étoiles contraires » de John Green : 

87dd433fd783d641ea759428f691b55a

Lien Livraddict

La beauté du roman « Nos étoiles contraires » tient sûrement pour moi à ses deux personnages principaux : Hazel et Augustus (avec même un petit faible pour Augustus je dois dire…). Mais comme le sujet est ici de parler des héroïnes, c’est donc de Hazel que je parlerai. C’est un personnage que j’ai beaucoup aimé car elle est à la fois drôle et courageuse. J’ai adoré la suivre à travers toutes les épreuves qu’elle traverse. J’ai aimé sa relation avec Augustus, mais également son amitié avec Isaac et sa complicité avec ses parents.

Résumé : Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

5°) Emma Morley dans « Un jour » de David Nicholls :

anne_hathaway_stars_as_emma_morley

Lien Livraddict

Si j’ai tant adoré le roman « Un jour » de David Nicholls, c’est sans doute grâce au personnage d’Emma Morley. Dès le début du roman, je me suis retrouvée dans son caractère, son côté excentrique et à la fois mal dans sa peau, sa timidité, sa gaucherie mais aussi son côté passionné par moment. J’ai apprécié de la suivre durant plusieurs décennies, ce qui permet de voir son évolution par rapport à la vie, à sa carrière, à ses envies et aussi évidemment vis-à-vis de Dexter.

Résumé : Lui, Dexter, issu d’un milieu aisé, séduisant, sûr de lui, insouciant. Elle, Emma, d’origine modeste, charmante qui s’ignore, bourrée de complexes, de principes et de convictions. Nous sommes le 15 juillet 1988. Margaret Thatcher est au pouvoir, la new wave bat son plein, Dexter et Emma viennent de passer une nuit ensemble. Ces deux-là ne le savent pas encore mais ils ont vécu un coup de foudre. D’année en année, Dexter et Emma vont se chercher, se perdre, s’aimer, se détester, se séparer, et finir par comprendre qu’ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu’ils sont ensemble. Nous sommes le 15 juillet 2004. Tony Blair est Premier ministre, Robbie Williams cartonne et la vie, la vie qui va, réserve encore bien des surprises…

6°) Skeeter dans « La couleur des sentiments » de Kathryn Stockett :

media--image-667205-article-fb

Lien Livraddict

Dans ce superbe roman, j’ai adoré le personnage de Skeeter, qui donne vraiment de la vitalité au récit (et elle m’a même fait oublier un autre personnage du même nom que je déteste : Rita Skeeter dans « Harry Potter« ). Elle est vive, drôle, passionnée et touchante, et c’est ce qui en fait une si chouette héroïne (et je l’adore particulièrement dans l’adaptation du livre réalisée par Tate Taylor, jouée par Emma Stone).

Résumé : Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée. Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l’a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même laisser un mot.
Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

7°) Lisbeth Salander dans la série « Millénium » de Stieg Larsson :

lisbeth_salander1

Lien Livraddict

Je crois que si j’ai tant adoré la trilogie « Millénium » de Stieg Larsson, c’est en partie grâce au personnage de Lisbeth Salander. Cette jeune fille en marge de la société, au comportement radical, est pour moi l’un des personnages féminins les plus intéressants du monde littéraire de ces dernières années. Elle est surprenante du début à la fin de ces romans, dure parfois, toujours indépendante. J’ai énormément apprécié ce personnage.

Résumé : Ancien rédacteur de Millénium, revue d’investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d’une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu’un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires. Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée, placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu’il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu’au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier. Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers. lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l’écorchée vive vont résoudre l’affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu’il faudrait peut-être taire.

 

8°) Willa, Hortense, Bettina et toutes les héroïnes des romans de Malika Ferdjoukh :

Là je l’avoue, j’ai eu du mal à choisir car j’aime beaucoup les personnages féminins des romans de Malika Ferdjoukh. Dans « Chaque soir à 11 heures » (mon avis ici), j’ai adoré le personnage de Wilhelmina (de son petit nom Willa), dont j’ai apprécié l’humour et les références culturelles à tout-va (du ciné, du ciné, du ciné, mais également des livres, des actrices, des saxophonistes et autres artistes…). Dans la série des « Quatre sœurs » (mon avis sur le premier tome de l’adaptation en BD ici), j’ai aimé tous les personnages de la famille Verdelaine, mais les deux sœurs qui m’ont le plus plu sont sans doute Hortense et Bettina.

Chaque soir à 11 heures

Lien Livraddict « Chaque soir à onze heures »

Résumé de « Chaque soir à onze heures » : Willa, jeune fille de dix-sept ans, vit entre ses parents séparés. Sa mère s’occupe de l’organisation des sélections de Miss, tandis que son père collectionne les copines de vingt ans. Elle partage son temps entre son saxophone et sa meilleure amie Fran qui vit dans un hôtel de luxe. À l’anniversaire de cette dernière, elle rencontre un jeune homme dont les parents sont morts dans des conditions mystérieuses.

blogger-image--1332492325

Lien Livraddict « Hortense » de la série « Quatre Sœurs »

Lien Livraddict « Bettina » de la série « Quatre Sœurs »

Résumé de « Quatre sœurs » : Comme Les Trois Mousquetaires étaient quatre, les Quatre Sœurs Verdelaine sont cinq. Il y a les plus jeunes, celles qui, chacune, donnent son titre à une partie de ce livre : Enid, 9 ans, se dévoue à la protection des pensionnaires du grand sycomore du jardin, Blitz l’écureuil et Swift la chauve-souris, et dialogue à l’occasion avec son ami Gnome de la Chasse d’eau. Hortense, 11 ans, passe le plus clair de son temps à lire, à tenir son journal et à se demander ce qu’elle va faire comme métier. Architecte ? Chirurgienne ? Bettina, 14 ans, fait sa bêcheuse dans la salle de bains, se shoote aux 218 épisodes du feuilleton Cooper Lane, copine avec Denise et Béhotéguy, et enquiquine le reste du monde. Geneviève, 16 ans, prend des cours de boxe thaïe essoufflants tandis que les autres la croient occupée à baby-sitter. Mais il y a aussi Charlie, l’aînée, 23 ans, qui s’occupe de tout : bricoler, cuisiner ; travailler dans un labo, aimer Basile, tirer le diable par la queue et tenter d’élever ses cadettes depuis la mort des parents. Tout ce petit monde habite la Vill’Hervé, une grande maison au bout du bout de la lande, au bord du bord de la falaise, pleine de recoins, de mystère, d’hôtes de passage et de pannes de Madame Chaudière. Il essaie de vivre (ça marche), il essaie d’aimer (bof, bof…), il essaie d’affronter les épreuves (tout est toujours à recommencer) et il essaie d’en rire (à tous les coups l’on gagne).

9°) Cerise dans la série BD « Les carnets de Cerise » d’Aurélie Neyret et Joris Chamblain  :

1387_rot

Lien Livraddict

J’ai découvert cette série de BD jeunesse il y a quelques mois et ça a été un véritable coup de cœur pour moi. J’ai adoré le dessin, le scénario original, mais également le personnage vitaminé, intrépide et touchant de Cerise. J’ai hâte de lire le troisième tome de ses aventures.

Résumé : Il était une fois… Quand j’étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j’avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois… ben moi, Cerise ! J’ai dix ans et demi et mon rêve, c’est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c’est d’observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l’on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes… En ce moment, avec les copines, on observe quelqu’un de vraiment mystérieux… »

10°) Sally Lockhart dans la série « Sally Lockhart » de Philip Pullman :

figure_57_244x0

Lien Livraddict

Je n’ai pour l’instant lu que les deux premiers tomes de cette série de Philip Pullman (également auteur de la série « A la croisée des mondes« ), mais ce personnage courageux et intrépide m’a déjà séduite ! En fait, j’aime tous les personnages de cette série de romans, et la complicité qui existe entre eux tous. J’ai hâte de voir où les prochains tomes de la série vont mener Sally !

Résumé : Lorsque son père disparaît en mer de Chine dans des circonstances suspectes, la jeune et intrépide Sally Lockhart se retrouve livrée à elle-même dans le Londres inquiétant de l’époque victorienne… Sans qu’elle le sache encore, un grand danger rôde autour d’elle. Parviendra-t-elle à percer le secret d’un rubis fabuleux qui excite les convoitises et sème la mort autour de lui ? Il semble être au cœur du mystère…

et 11°) Jo March dans « Little Women » de Louisa May Alcott :

joo

Lien Livraddict

Et oui, je ne peux m’empêcher de rajouter cette onzième héroïne car j’ai beaucoup apprécié ce personnage durant ma lecture de « Little Women » il y a quelques mois. Jo est un peu un garçon manqué, très audacieuse et parfois colérique. Elle a beaucoup de caractère mais sait également faire preuve de générosité. J’ai beaucoup aimé sa relation touchante avec Laurie, c’est l’un de mes binômes de personnages préféré dans la littérature !

Résumé : Quatre jeunes filles doivent surmonter les difficultés de la vie quotidienne, car leur père est à la guerre et leur mère est très occupée. Les petits problèmes de tous les jours n’auront pas raison de la grande affection qui unit la famille

On remarquera à travers les illustrations de ce Top 10 que beaucoup de ces romans ont été adaptés sur grand écran… 😉

Et vous, quelles sont vos héroïnes préférées dans la littérature ?

Publicités

6 réflexions sur “Top Ten Tuesday n°7 – Mes 10 héroïnes préférées

  1. Coucou Anou,
    Je te rejoins sur beaucoup d’héroines : Jane Eyre (que je suis d’ailleurs actuellement entrain de relire en lecture audio, quel bonheur !), Emma, Skeeter, Lisbeth, les héroines des 4 soeurs et Jo March ! Tous des personnages que j’ai apprécié suivre 🙂
    Je rajouterais Lyra dans « A la croisée des mondes » de Phillip Pullman, auquel je suis très attachée, Flavia de Luce que je trouve haut en couleur et Ericka Falck dans la série de Camilla Läckberg 🙂 Ah et aussi Katniss d’Hunger Games 😉
    Bonne semaine à toi !

    • Coucou,
      Je suis contente de te voir ici, tu me manques un peu sur LA.. 🙂
      J’étais sûre que tu me rejoindrais sur certaines de ces héroïnes ! 😉
      Tu me donnes envie de relire moi aussi « Jane Eyre », pas en audio pour moi par contre, mais en VO sans doute.
      J’ai beaucoup aimé faire ce Top 10 en tout cas, ça m’a permis de me replonger dans tous ces merveilleux romans !
      Lyra, je ne l’ai pas choisie car je n’ai toujours pas lu le 3ème tome (et qui plus est, cette série n’est pour l’instant pas encore un coup de cœur pour moi).
      Flavia de Luce, je suis hyper déçue, car j’ai commencé ce roman, et j’ai dû l’abandonner au bout de quelques pages car je n’accrochais pas..
      J’espère que j’arriverai à le reprendre plus tard, car j’entends beaucoup de bien de ce livre !
      Ericka, n’ayant lu que le 1er tome, je ne la connais pas encore suffisamment.. 😉
      Et enfin Katniss, j’y ai pensé, mais bon il fallait bien faire des choix, et en plus il me semble qu’elle m’épuisait un peu à certains moments du récit.. 😉
      Bonne semaine à toi aussi !

  2. J’adore toutes tes héroïnes choisies ! (enfin celles que je connais)
    Tu m’as fait rire avec cette question pertinente, mais pourquoi les garçons n’ont jamais lu l’histoire de Poudlard ??? Harry en tout cas se pose plein de questions, il aurait pu y trouver des réponses !
    Ce n’est pas étonnant qu’on s’attache à Hermione, c’est le personnage préféré de Rowling, je pense qu’elle a plus ou moins consciemment rendu Harry et Ron agaçants par moments, alors que si Hermione l’est, c’est moins fort…

    • Tiens, j’avais presque oublié ce Top Ten, et du coup ton commentaire me l’a remis en mémoire et m’a permis de le relire ! 😉
      Je suis contente de mes réponses, même quelques mois après je crois que je donnerais les mêmes réponses.
      Et même si j’ai rencontré depuis d’autres personnages féminins très attachants : Zelda dans « Zelda la rouge » de Martine Pouchain et Hester Day dans « La ballade d’Hester Day » de Mercedes Helnwein notamment..
      Bref ! 🙂
      Oui, pour « L’histoire de Poudlard », ça m’a énervée durant toutes ces années de découverte des Harry Potter !
      Ils auraient pu y apprendre tant de choses, et gagné du temps parfois dans leurs enquêtes..
      Oui, c’est vrai qu’on sent à travers son écriture l’attachement que J.K. Rowling porte à Hermione.
      Aah, il faut que je commence ma relecture du tome 2, je n’en puis plus ! 😉

Laissez un petit papier...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s