Top Ten Tuesday n°10 – Les 10 livres à lire cet été

1

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10, selon un thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog d’Iani.

Cette semaine, les 10 livres à lire cet été, en espérant respecter un peu plus cette liste que celles que j’avais faites pour l’automne ou le printemps dernier…

Les 10 livres à lire cet été :

1°) Broadway limited, tome 1 : Un dîner avec Cary Grant de Malika Ferdjoukh : 

couv2092960

Comme à chaque sortie d’un nouveau livre de Malika Ferdjoukh, je n’ai pas résisté longtemps à aller l’acheter. J’ai donc très hâte de commencer bientôt ce nouveau roman, qui m’emmènera à New-York en 1948. Et rien qu’au titre et au résumé, je sens que Malika Ferdjoukh va encore me nourrir de centaines de nouvelles références culturelles…

Lien Livraddict

Normalement, Jocelyn n’aurait pas dû obtenir une chambre à la Pension Giboulée. Mrs Merle, la propriétaire, est formelle : cette respectable pension new-yorkaise n’accepte aucun garçon, même avec un joli nom français comme Jocelyn Brouillard. Pourtant, grâce à son talent de pianiste, grâce, aussi, à un petit mensonge et à un ingrédient miraculeux qu’il transporte sans le savoir dans sa malle, Jocelyn obtient l’autorisation de loger au sous-sol. Nous sommes en 1948, cela fait quelques heures à peine qu’il est à New York, il a le sentiment d’avoir débarqué dans une maison de fous. Et il doit garder la tête froide, car ici il n’y a que des filles. Elles sont danseuses, apprenties comédiennes, toutes manquent d’argent et passent leur temps à courir les auditions. Chic a mangé tellement de soupe Campbell’s à la tomate pour une publicité que la couleur rouge suffit à lui donner la nausée. Dido, malgré son jeune âge, a des problèmes avec le FBI. Manhattan est en proie à l’inquiétude depuis qu’elle a cinq ans. Toutes ces jeunes filles ont un secret, que même leurs meilleures amies ignorent. Surtout Hadley, la plus mystérieuse de toutes, qui ne danse plus alors qu’elle a autrefois dansé avec Fred Astaire, et vend chaque soir des allumettes au Social Platinium. Hadley, pour qui tout a basculé, par une nuit de neige dans un train. Un train nommé Broadway Limited. Le livre le plus étourdissant de Malika Ferdjoukh.

2°) Spin de Robert Charles Wilson :

couv26010133

Un roman de science-fiction que je souhaite lire depuis longtemps, et dont je n’ai entendu que du bien. Je ne lis pas souvent de science-fiction, mais ce résumé m’a vraiment donné envie et j’ai hâte de le commencer.

Lien Livraddict

Une nuit d’octobre, Tyler Dupree, douze ans, et ses deux meilleurs amis, Jason et Diane Lawton, quatorze ans, assistent à la disparition soudaine des étoiles. Bientôt, l’humanité s’aperçoit que la Terre est entourée d’une barrière à l’extérieur de laquelle le temps s’écoule des millions de fois plus vite. La Lune a disparue, le Soleil est un simulacre, les satellites artificiels sont retombés sur terre. Mais le plus grave, c’est qu’à la vitesse à laquelle vieillit désormais le véritable Soleil, l’humanité n’a plus que quelques décennies à vivre… Qui a emprisonné la Terre derrière le Bouclier d’Octobre? Et s’il s’agit d’extraterrestres, pourquoi ont-ils agi ainsi ?

3°) Pensées en chemin : Ma France, des Ardennes au Pays basque d’Axel Kahn : 

couv39586047

J’aime bien de temps en temps lire des récits de voyage, et je dois dire que j’ai entendu pas mal de bonnes choses sur celui-ci en particulier. Et puis j’aime bien le principe de son trajet : passer dans la fameuse « diagonale du vide » de la France et découvrir les merveilleux coins qui jalonnent notre beau pays, j’ai hâte de découvrir ça !

Lien Livraddict

Axel Kahn marcheur ? On le savait généticien, médecin, humaniste. On le découvre ici randonneur de haut niveau, capable d’avaler deux mille kilomètres en parcourant « sa » France, de la frontière belge dans les Ardennes à la frontière espagnole sur la côte atlantique, au Pays basque. Itinéraire buissonnier qui le conduit de la vallée de la Meuse à Saint-Jean-de-Luz, en passant par Vézelay, le Morvan, la Haute-Loire, les Causses et le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.
Ce livre est tout à la fois un carnet de voyage drôle et rêveur, une sorte de manuel d’histoire, où remontent à notre mémoire certains lieux historiques, ainsi qu’une réflexion sur l’état de notre pays, la désertification de beaucoup de régions, la pauvreté de certaines, les effets ravageurs de la mondialisation. C’est aussi l’occasion de rencontrer des hommes et des femmes qui racontent chacun un bout de la France d’aujourd’hui, celle dont on n’entend jamais parler.

4°) Un livre de Joseph Kessel : Les mains du miracle ou L’armée des ombres

couv75425172     couv75444664

Cela fait longtemps que je souhaite découvrir un livre de Joseph Kessel. Je pense que je commencerai donc par un de ces deux romans que j’ai dans ma PAL. Les deux me donnent très envie.

Lien Livraddict Les mains du miracle

Le Dr Kersten, de nationalité hollandaise, s’était spécialisé avant la guerre dans le massage médical. Il avait suivi des cours à Londres et reçu un enseignement secret venu du Tibet. Sa célébrité en fit le médecin de Himmler, le puissant chef de la Gestapo, qui devait devenir le second personnage du Reich. Himmler souffrait de douleurs intolérables que seul Kersten parvenait à apaiser. Utilisant ce pouvoir miraculeux, le héros de cette histoire parvint à sauver de très nombreuses victimes politiques.

Lien Livraddict L’armée des ombres

La France n’a plus de pain, de vin, de feu. Mais surtout elle n’a plus de lois. La désobéissance civique, la rébellion individuelle ou organisée sont devenues devoirs envers la parties.
Jamais la France n’a fait guerre plus haute et plus belle que celles des caves où s’impriment ses journaux libres, des terrains nocturnes et des criques secrètes où elle reçoit ses amis libres et d’où partent ses enfants libres, des cellules de torture où malgré les tenailles, les épingles rougies au feu et les os broyés, des français meurent en hommes libres.
Tout ce qu’on va lire ici a été vécu par des gens de France.

5°) La Gloire de mon père de Marcel Pagnol :

couv72030718

Quand je pense à l’été et notamment à la chaleur estivale, j’ai rapidement un souvenir qui me vient en tête : celui des adaptations des romans de Pagnol que je voyais à la télévision quand j’étais petite (et surtout le bruit des cigales…). J’ai hâte de retrouver cette ambiance en lisant enfin ce classique, ainsi que sa suite, Le Château de ma mère.

Lien Livraddict

Marcel Pagnol raconte, en qualité de témoin, les personnages de son enfance et la vie dans la famille d’un instituteur d’Aubagne, qui va s’animer avec la location d’une bastide dans la garrigue de l’arrière-pays marseillais où ils vont passer les grandes vacances. Cette villa dont rêve Marcel depuis toujours se nommera la Bastide neuve, il y passera les plus beaux jours de sa vie.
On y voit comment le petit Marcel parvient à épanouir peu à peu sa personnalité, celle d’un fils aîné de Provence, passionné par la lecture et les aventures dans les collines, partagé entre son amour exclusif pour la belle couturière, éternelle jeune fille incarnée par Augustine, qui sera une mère tendre et discrète, et l’admiration pour son père, Joseph le maître d’école, anticlérical et anti-alcoolique, mais profondément humain. Il ne deviendra complètement son héros qu’en lui prouvant qu’il aime autant que lui ses chères collines, glorifié par un exploit de chasse. L’enfant se débat entre ses rêves et les découvertes parfois angoissantes de la réalité du monde où il vit : Les adultes peuvent aussi mentir…
Sentir qu’il est aimé et entouré, parvenir à être fier de ses parents et de lui-même est le défi même de cette belle et poignante histoire…. à la fois unique et universelle.

6°) Les heures lointaines de Kate Morton :

couv4622990

Cela fait longtemps que je souhaite découvrir un roman de Kate Morton, car j’ai comme l’impression que ses livres me plairont bien. Et puis j’aime bien les histoires qui tournent autour d’une vieille demeure anglaise en général…

Lien Livraddict

Lorsqu’elle reçoit un courrier en provenance du Kent qui aurait dû lui arriver cinquante ans auparavant, Meredith Burchill révèle à sa fille Edie un épisode de sa vie qu’elle avait gardé secret jusqu’alors. En septembre 1939, comme beaucoup d’autres enfants, Meredith avait été évacuée de Londres et mise à l’abri à la campagne. Recueillie par des aristocrates du Kent dans le château de Milderhurst, elle était devenue l’amie de l’excentrique et talentueuse Juniper, la cadette de la famille.
Pourquoi Meredith a-t-elle dissimulé son passé à sa propre fille ? Et pourquoi n’est-elle pas restée en contact avec Juniper, devenue folle après avoir été abandonnée par son fiancé ? Afin de reconstituer le puzzle de son histoire familiale, Edie se rend au château de Milderhurst dont les vieilles pierres cachent plus d’un secret.

7°) Les Filles de Hallows Farm d’Angela Huth :

couv7918860

L’un des premiers romans que j’ai découverts en furetant sur la blogosphère littéraire il y a de cela de nombreuses années… Depuis, je l’ai enfin acheté, mais toujours pas lu ! J’ai hâte de le commencer cet été.

Lien Livraddict

Octobre 1941. Trois jeunes filles volontaires se retrouvent dans une ferme isolée du Dorset pour remplacer les hommes partis à la guerre : Prue l’effrontée, coiffeuse à Manchester ; Stella, la romantique, qui se croit amoureuse d’un enseigne de vaisseau ; Agatha, l’étudiante rêveuse de Cambridge. Leur intrusion bouleverse la vie des fermiers – et notamment celle de Joe, leur fils, réformé pour raisons de santé et très officiellement fiancé à Janet qui travaille dans une usine d’armement. Dans cet univers rustique déroutant, Prue, Stella et Agatha nouent entre elles et avec leurs hôtes des liens compliqués et intenses qui dureront toute la vie. Le décor d’une campagne apparemment paisible peut favoriser les jeux ou les feux de toutes sortes de passions.

8°) Le Club des Incorrigibles Optimistes de Jean-Michel Guenassia :

couv63792525

Il s’agit là encore d’un roman dont j’ai beaucoup entendu parler, en bien pour l’essentiel, depuis sa sortie. J’ai hâte de le commencer enfin et de me plonger dans ces années 60, époque que je connais finalement peu.

Lien Livraddict

Michel Marini avait douze ans en 1959. C’était l’époque du rock’n’roll et de la guerre d’Algérie. Lui, il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l’arrière-salle du bistrot, il a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres. Ces hommes avaient passé le Rideau de Fer pour sauver leur peau. Ils avaient abandonné leurs amours, leur famille, trahi leurs idéaux et tout ce qu’ils étaient. Ils s’étaient retrouvés à Paris dans ce club d’échecs d’arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre. Et ils étaient liés par un terrible secret que Michel finirait par découvrir. Cette rencontre bouleversa définitivement la vie du jeune garçon. Parce qu’ils étaient tous d’incorrigibles optimistes. Portrait de génération, reconstitution minutieuse d’une époque, chronique douce-amère d’une adolescence : Jean-Michel Guenassia réussit un premier roman étonnant tant par l’ampleur du projet que par l’authenticité qui souffle sur ces pages.

9°) Jules et Jim de Henri-Pierre Roché :

couv50083700

Un roman que je souhaite lire depuis quelque temps, n’ayant encore pas vu le film qui en a été adapté. Une petite info d’ailleurs en passant : saviez-vous que Henri-Pierre Roché a romancé dans ce livre les souvenirs de son amitié avec Franz Hessel et Helen Grund, les parents de Stéphane Hessel ?

Lien Livraddict

C’était vers 1907. Le petit et rond Jules, étranger à Pari, avait demandé au grand et mince Jim, qu’il connaissait à peine, de le faire entrer au bal des Quat-Z’Arts, et Jim lui avait procuré une carte et l’avait emmené chez le costumier.
C’est pendant que Jules fouillait doucement parmi les étoffes et choisissait un simple costume d’esclaves que naquit l’amitié de Jim pour Jules. Elle crût pendant le bal, où Jules fut tranquille, avec des yeux comme des boules, pleins d’humour et de tendresse.

10°) La vie au bout des doigts d’Orianne Charpentier :

couv29401526

Un roman jeunesse et historique qui me tente beaucoup depuis sa sortie. Et puis je me rends compte que je n’ai pas lu beaucoup de romans se déroulant durant la Première Guerre Mondiale finalement. Ce sera donc l’occasion !

Lien Livraddict

Novembre 1913. Après plusieurs années de pensionnat, Guenièvre, quatorze ans, est une jeunes fille rejetée et mal dans sa peau. Certains la traîtent de sorcière… Seule l’amitié de Pauline, qui l’ouve aux réalités de son époque, illumine son existence.
Un jour, elle est recueillie par sa grand-mère et apprend la vie à la campagne dans un vieux manoir en ruine, mais entourée aussi de l’affection de Perpétue, la fidèle cusisinière, et du bel Edmond, bientôt mobilisé.
La Belle Epoque bascule alors dans la Grande Guerre et la vie de chacun, hommes, femmes, enfants, s’en trouve bouleversée. Guenièvre devra se batte, elle aussi, à l’arrière, pour survivre au quotidien, percer le secret de sa famille et se découvrir elle-même…

Et vous, qu’avez-vous l’intention de lire cet été ?

N’hésitez pas non plus à me recommander en priorité l’un des 10 titres que je cite.

Bonnes lectures à vous !

Publicités

16 réflexions sur “Top Ten Tuesday n°10 – Les 10 livres à lire cet été

    • « Short-lister » ? Tiens, je ne connaissais pas ce verbe, merci d’élargir ma culture ! 😉 (vraiment bien comme terme en plus, je ne rigole pas..)
      Oui, ça risque d’être assez divers cet été effectivement !
      Toi aussi amuse-toi bien avec tes lectures ! 🙂

  1. J’ai aussi un Morton dans ma PAL et c’est vrai que l’été peut être l’occasion. Guenassia me tente beaucoup, d’autant que mes parents ont beaucoup aimé.
    J’avais repéré le Ferdjoukh sur une masse critique il me semble et le thème me branche carrément.
    Pour Robert Charles Wilson, c’est un auteur de SF avec un style de blanche. Si on est ouvert à l’imaginaire son style n’est pas déroutant et c’est même la raison pour laquelle je l’apprécie autant.

    • En général, j’aime bien lire des romans classiques anglais ou se déroulant à cette époque durant l’été.
      Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve que cette saison est propice ! 🙂
      Le Guenassia, je n’entends que du bien de ce livre, il faut vraiment que je le commence.
      Oui, le thème du Ferdjoukh me tente aussi, d’autant que je n’y connais pas grand chose en cinéma américain de cette époque.
      Mais en général avec cette auteure, les références culturelles sont bien amenées et donnent envie de voir 150 nouveaux films à la fin du livre..
      Pour le Wilson, oui, j’ai cru comprendre que c’était un auteur très « accessible » pour les personnes qui lisent peu de SF.
      J’ai un Bordage dans ma PAL également, et lui me fait plus peur par exemple..
      « Spin », c’est Sita qui m’avait convaincue de le lire, et tous ceux qui en ont parlé sur LA également.
      J’ai hâte de commencer tout ça du coup !

      • Oh non faut pas avoir peur de Bordage. Surtout que je suis allée voir quel titre tu as et franchement c’est loiiiin d’être le plus SF du lot. Et c’est du jeunesse en prime. 😀
        Non Bordage fait souvent de la pure SF mais son style est hyper entraînant et très grand public. C’est l’auteur de SF français qui vend le plus derrière Werber je crois, c’est dire ^^
        Pour Spin prends-le comme un one shot à la fin ouverte. Tu peux lire la suite si tu aimes mais c’est beaucoup plus « SF », avec des trucs intéressants mais on est en-dessous de Spin j’ai trouvé et ça frit un peu les neurones (j’ai pas cherché à tout comprendre). A côté de ça par ex Les Fils du Vent est une histoire familiale teintée de fantastique, avec un style très blanche, j’ai beaucoup aimé ^^

        • Tu me rassures alors pour le Bordage ! 😉
          Il faut que je le lise d’ailleurs..
          Oui, j’avais cru comprendre qu’en France il marchait bien, comme auteur de SF.
          Ok pour « Spin », je note ton conseil.
          Et j’ai noté pour « Les fils du vent », je ne connaissais pas mais il a l’air bien.
          Merci ! 🙂

  2. Ohhh « Spin » ❤ ❤ ❤ , il est dans mon top cinq des mes romans préférés de tous les temps, pour l'éternité, et jusqu'au fin fond de la galaxie 😀
    Je n'ai pas lu les autres, mais Kessel est dans mes priorités de l'année !
    Quant à "Broadway limited", il m'a fait un gros, très gros clin d’œil en lisant ton billet 😉
    Une bien belle sélection estivale en tout cas !!! Excellentes lectures 🙂

    • Et bah, avec ça alors je suis obligée de le commencer rapidement ! 😀
      Je n’ai pas entendu beaucoup de critiques négatives sur ce livres, ça donne bien envie. 😉
      Oui, moi aussi Kessel est dans mes priorités de l’année, surtout que j’ai 3 livres de lui chez moi.
      Merci, bonnes lectures à toi aussi ! 🙂

  3. La gloire de mon père est à lire… Je l’ai étudié deux années de suite, en cm2 et 6e du coup ça m’avait barbée la deuxième fois, mais j’en ai gardé des souvenirs forts (aussi grâce au film…)
    En revanche, une amie qui comme moi aime beaucoup la culture des années 60 a été déçue par le Guenassia, alors je me suis dit que je le lirais quand même mais je ne l’ai toujours pas fait…
    Pour le reste, je ne peux pas trop te conseiller, à part que je sais que comme toi, je considère Malika F. comme une valeur sure 🙂
    Belles lectures !

    • Moi ce sont vraiment les films qui m’ont marquée, je me souviens que je les regardais quand j’étais petite (on les avait enregistrés sur une cassette !). 😉
      J’ai hâte de commencer le livre mais je ne l’ai toujours pas fait, bien que l’été soit bien avancé ! 🙂
      Le Guenassia me tente beaucoup, d’autant que pour l’instant je n’en ai entendu que du bien de mon côté.
      J’espère qu’il me plaira.
      Malika Ferdjoukh est une valeur sûre, c’est clair !
      Je n’ai pas osé emmener son livre en vacances, mais je pense le commencer dans les semaines qui viennent.
      Merci, belles lectures à toi aussi ! 🙂

Laissez un petit papier...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s