Top Ten Tuesday n°6 – Top 10 des auteurs lus pour la première fois en 2014

toptentuesday

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste son top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog d’Iani.

J’ai choisi cette semaine de répondre au thème proposé par The Broke and the Bookish, pour lequel j’étais plus inspirée…

Top 10 des auteurs lus pour la première fois en 2014 :

Cette liste est établie dans un ordre aléatoire. J’ai indiqué pour chaque auteur le résumé du livre que j’ai lu de lui en 2014.

1°) Meg Rosoff : 

Meg_Rosoff-large

Lien Livraddict

Cette année, j’ai découvert Meg Rosoff grâce au roman « How I live now » (« Maintenant c’est ma vie » en français). J’ai beaucoup aimé ce roman qui m’a beaucoup surprise. Je retenterai sûrement un autre roman de cette auteure (« Au bout du voyage » peut-être).

Daisy, une jeune New-Yorkaise, passe l’été chez ses cousins en Angleterre. Après des instants de bonheur intense avec Edmond, un de ses cousins, un attentat à Londres déclenche une guerre terrible qui va les séparer… Un premier roman bouleversant au style désinvolte qui donne à la narration une force étonnante.

2°) Kathryn Stockett :

AVT_Kathryn-Stockett_7952

Lien Livraddict

J’ai enfin lu cette année « La couleur des sentiments » (« The Help » en anglais), et cela a été un vrai coup de cœur ! J’ai maintenant hâte que Kathryn Stockett sorte un nouveau roman.

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée.
Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l’a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même laisser un mot.
Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

3°) Rainbow Rowell : 

about_headshot

Lien Livraddict

Depuis le temps que j’en entendais parler, j’ai enfin ouvert un livre de Rainbow Rowell en 2014. J’ai commencé par « Attachments » (« Attachements » en français), et je pense prochainement lire ses autres romans.

Lincoln, gentil geek aux faux airs d’Harrison Ford, travaille dans une entreprise où son rôle consiste à contrôler les e-mails des employés. C’est ainsi qu’il parcourt les échanges de Jennifer et Beth, deux copines aussi impayables qu’attachantes. Sans même l’avoir vue, Lincoln va tomber amoureux de Beth. Mais comment lui déclarer sa flamme sans passer pour un fou ? Surtout que la jeune femme semble avoir un faible pour un « inconnu » qui travaille dans le même immeuble.

4°) Carole Martinez : 

201111091069

Lien Livraddict

J’ai lu cette année « Du domaine des murmures » de Carole Martinez, et j’ai beaucoup apprécié ma lecture. Il me tarde de découvrir un autre de ses romans, « Le cœur cousu« , de même que la bande dessinée « Bouche d’ombre. Lou, 1985« .

En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire « oui » : elle veut faire respecter son voeu de s’offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe… Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l’entraînera jusqu’en Terre sainte.

5°) Jandy Nelson :

Jandy_6

Lien Livraddict

Plusieurs années après sa sortie, j’ai enfin découvert le roman « The sky is everywhere » (« Le ciel est partout« ) de Jandy Nelson. J’ai beaucoup aimé cette lecture, et je pense que je lirai rapidement son autre roman, « I’ll give you the sun« .

Un amour brûlant.
Une perte dévastatrice, Lennie lutte pour trouver sa propre mélodie.
Alors que Bailey, sa sœur, sa meilleure amie, vient de mourir, comment continuer ?
A-t-elle le droit de plaire, elle aussi ?
De désirer Toby ? D’être heureuse, sans Bailey ?
Et comment ose-t-elle rire encore ?
Parfois, il faut tout perdre pour se trouver…
Un hymne à l’amour, à la vie, à la musique, à la nature et à l’écriture !

6°) Cypora Petitjean-Cerf :

portraitbio

Lien Livraddict

J’ai entendu cette auteure pour la première fois en 2012, dans une émission de France Inter au cours de laquelle elle dialoguait avec Faïza Guene et Colombe Schneck. Suite à cette émission que j’avais trouvée très intéressante, j’avais acheté le roman de Cypora Petitjean-Cerf, « La belle année« , et celui de Faïza Guene, « Kiffe kiffe demain« . Pour l’instant, je n’ai lu que le premier, mais je lirai sans doute le second en 2015.

Je m’appelle Tracy Charles et j’ai onze ans.
Je viens d’entrer en sixième au collège Jean- Lurçat qui se trouve tout près de mon ancienne école. L’école des Cosmonautes est la plus pourrie de la ville, tout le monde le dit. J’habite Saint-Denis depuis toujours. Je suis née en 1997 à l’hôpital Delalontaine qui est à deux cents mètres de l’école des Cosmonautes et à quatre cents mètres de mon collège. Sans vouloir me vanter, je suis intelligente.
En CM2, j’avais des vingt sur vingt dans toutes les matières et j’étais tellement rapide qu’au bout de deux minutes j’avais fini tous les exercices prévus pour une heure. Du coup, la maîtresse me donnait d’autres trucs plus difficiles. Mais ses trucs plus difficiles, je les finissais en dix minutes et après je restais les bras croisés jusqu’à la récréation. Le problème était d’autant plus embêtant que je bavarde quand je n’ai rien à faire.
Ou plutôt je bavardais, car on parle de l’année dernière, une époque où je n’étais pas encore mûre. Pour prévenir les débordements, la maîtresse m’avait placée loin de mon copain Cosimo. A l’autre bout de la classe. Cosimo est mon meilleur ami depuis le CP. Je précise qu’il est homosexuel et moi aussi. Forcément, ça crée des liens. Et puis il déteste son beau-père, tout comme moi. »

7°) Dodie Smith :

NPG x46529,Dodie Smith,by Pearl Freeman

Lien Livraddict

J’ai lu en 2014 un roman dont j’entends beaucoup parler depuis que je suis la blogosphère littéraire, « Le château de Cassandra » (« I capture the castle » en anglais). J’ai beaucoup aimé ce roman que j’ai trouvé très surprenant. Dodie Smith est surtout connue pour son autre roman « Les cent un dalmatiens« , qui a inspiré le dessin animé de Walt Disney. Il est possible que je le lise également un jour prochain.

Cassandra ! Un prénom romanesque, à limage du château perdu au fin fond de l’Angleterre où vit la jeune fille et toute sa famille pour le moins excentrique. Un père écrivain qui se refuse à écrire, Topaz, la belle-mère fantasque, Rose, la soeur aînée rêvant au grand amour, sans parler du jeune jardinier qui n’a d’yeux que pour Cassandra. Quand surgissent deux beaux et riches Américains dans le manoir voisin, la vie au château est bouleversée

 

8°) Mary Hooper :

31om14hooper_v03.jpg.display

Lien Livraddict

Là encore, une auteure que je souhaitais lire depuis longtemps, puisque j’avais repéré son roman « Waterloo Necropolis » (« Fallen Grace » en anglais) dès sa sortie française en 2011. Le thème et le contexte historique de l’histoire me donnaient très envie, mais j’ai finalement attendu 2014 avant de le lire. Un roman qui m’a donné envie de découvrir les autres romans de l’auteure, et en particulier « Velvet« , « La messagère de l’au-delà » (« Newes from the dead« ) et « La maison du magicien » (« At the house of the magician« ).

Londres, 1861. Grace Parkes, presque 16 ans, embarque à bord de l’express funéraire Necropolis, en direction du cimetière de Brockwood, pour y dire adieu à un être cher.
Elle fera là-bas une rencontre décisive en la personne de Mr et Mrs Unwin, entrepreneurs de pompes funèbres, qui lui proposent de devenir pleureuse d’enterrement.
D’abord réticente, la jeune fille finit par accepter leur offre, et doit faire face aux manigances de cette famille peu scrupuleuse, prête à tout pour s’emparer d’un mystérieux héritage.

9°) Francis Scott Fitzgerald :

AVT_Francis-Scott-Fitzgerald_2258

Lien Livraddict

J’ai débuté ma lecture des romans de Francis Scott Fitzgerald par « Gatsby le magnifique« , que je souhaitais lire depuis longtemps. J’ai globalement apprécié ma lecture, sans que ce soit un coup de cœur, mais je suis contente d’avoir enfin découvert l’écriture de cet auteur.

Dans le Long Island des années vingt, la fête est bruyante et la boisson abondante. Surtout chez Jay Gatsby. Aventurier au passé obscur, artiste remarquable par sa capacité à se créer un personnage de toute pièce, Gatsby, figure solaire par son rayonnement, lunaire par le mystère qu’il génère, est réputé pour les soirées qu’il donne dans sa somptueuse propriété. L’opulence, de même que la superficialité des conversations et des relations humaines, semblent ne pas y avoir de limites. C’est pourquoi l’illusion ne peut être qu’éphémère.
Parmi les invités de cet hôte étrange se trouve Nick Carraway, observateur lucide qui seul parvient à déceler une certaine grandeur chez Gatsby, incarnation de multiples promesses avortées. Ce roman visuel qui se décline dans des tons d’or, de cuivre et d’azur, s’impose également comme la chronique d’une certaine époque vouée, telle la fête qui porte en elle son lendemain, à n’être magnifique que le temps d’un air de jazz.

10°) Jillian & Mariko Tamaki :

tamaki_sm   skimturning

Liens Livraddict

J’ai lu en 2014 leur bande dessinée « This one summer » (« Cet été-là« ), et j’ai été très touchée par cette lecture, ce qui m’a donné envie de découvrir les autres travaux de ces deux femmes. Cela m’a également permis de découvrir la maison d’édition « Rue de Sèvres » (éditeur de la version française de la BD), qui édite de très belles choses depuis sa création en 2014.

Rose et Windy se connaissent depuis l’enfance. Elles se retrouvent chaque été au lac Awago où leurs familles louent des cottages. Cet été là, elles ont 13 ans et 11 ans et demi, passent leurs journées à se baigner, à faire des barbecues en famille et regardent des films d’horreur en cachette. Mais surtout, elles partagent les mille questions de l’entrée dans l’adolescence. Une étroite différence d’âge, suffisante à cet étape charnière pour que leurs préoccupations diffèrent : Rose suit avec beaucoup d’intérêt les démêlés d’un groupe d’ados plus âgés, Windy aime encore jouer. Chacune d’elle se débat en parallèle avec ses problématiques familiales. Une plongée toujours fine et juste dans l’adolescence.

Sur ce, bonnes lectures à vous !

Publicités

10 réflexions sur “Top Ten Tuesday n°6 – Top 10 des auteurs lus pour la première fois en 2014

  1. Je vois que tu as découvert Carole Martinez cette année avec « Du domaine des murmures »… Je te conseille vivement « Le cœur cousu » : une merveille !

    • Oui, il a l’air vraiment bien !
      Je l’ai offert à un proche il y a quelques années, et il me tarde de le lire à mon tour !

    • Oui, moi aussi j’ai beaucoup apprécié « Le domaine des murmures », et il me tarde de lire maintenant « Le cœur cousu » !

  2. Beaucoup d’auteurs femmes cette année !
    J’ai aussi découvert Mary Hooper, mais avec « La Messagère de l’au-delà » que je te conseille énormément. J’aime beaucoup sa plume et sa façon de retranscrire la vie quotidienne anglaise de l’époque, il y aura forcément d’autres de ses romans en 2015 chez moi aussi.
    Je suis ravie de retrouver Rainbow Rowell et les Tamakis dans ta liste !

    • Justement, j’ai prévu d’écrire un article sur le sujet ! 😉
      J’ai vu effectivement que tu avais découvert dernièrement Mary Hooper avec ce livre. Tu l’as lu en anglais ou en français ?
      J’avais bien aimé moi aussi le contexte de « Waterloo Necropolis », par contre j’avais été un peu déçue par l’intrigue, certains éléments étant trop faciles à mon goût. Mais j’aurai quand même plaisir à découvrir ses autres romans !
      Oui, Rainbow Rowell et les Tamakis sont des auteures que je continuerai à suivre avec plaisir ! 😉

      • Sur le sujet des auteurs femmes ? Yay \o/
        J’ai lu « La Messagère » en français, avec laquelle j’ai pu découvrir l’édition des Grandes Personnes qui publie des choses très intéressantes, et le style était de qualité. Je pense que je poursuivrai en français 🙂 Tu as lu « Waterloo » en anglais ou français ?
        L’intrigue de « La Messagère » était bien rythmée, malgré le fait qu’on sache plus ou moins comment cela va se dérouler et se terminer. L’avantage d’être inspiré de faits réels c’est qu’on ne peut pas réellement critiquer le déroulement de l’histoire, finalement 😉 Je pense que « Waterloo » sera le prochain que je lirai !

        • Oui, enfin plutôt sur le fait que je me suis rendue compte récemment que 80% de mes lectures étaient écrites par des femmes (sauf les BD pour lesquelles la balance penche plutôt vers les hommes) ! Ce qui est drôle c’est que c’est vraiment inconscient, je me demande donc ce qui m’attire en particulier chez ces auteures. 😉
          Oui, je l’ai lu en français, cela m’a d’ailleurs permis tout comme toi de découvrir cet éditeur.
          Je suivrai ça de près si tu lis « Waterloo » ! 😉

Laissez un petit papier...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s