16 Lunes – Kami Garcia & Margaret Stohl

Beautiful creatures

Éditeur : Hachette Roman

Collection :  Black Moon

Date de parution originale : 2009

Date de parution française : 2010

656 pages

Fiche Librairie Dialogues

Fiche Livraddict

4ème de couverture :

J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille, dont j’allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction… Nous étions menacés. Et cette fois, j’allais devoir la sauver… L’amour sera-t-il plus fort que le destin ?

Mon avis :

Un court avis pour ce livre auquel je n’ai pas vraiment accroché (après relecture, mon avis n’est en fait pas si court, désolé je me suis laissée emportée comme d’habitude..). Après avoir littéralement dévoré la série des « Hunger Games » et avoir été agréablement surprise par « Divergent« , j’ai décidé de m’intéresser de plus près au mouvement de la littérature young adult (qui est bien fournie en ce moment il faut le dire..). Je pensais apprécier ce roman écrit à quatre mains, d’autant plus que j’en avais lu de très bonnes critiques ici ou là. Malheureusement, je crois que j’adhère largement plus aux écrits de Suzanne Collins ou Veronica Roth…

Bon, tout n’est pas négatif, quelques points m’ont quand même plu dans ce roman, notamment les références au passé de la ville de Gatlin à l’époque de la guerre de Sécession. J’ai trouvé très agréable d’être plongée dans cette époque à travers les flashbacks que subissent Lena et Ethan. Cela m’a d’ailleurs donné envie de lire d’autres romans se déroulant à cette époque (Scarlett O’Hara me voilà !). J’ai aussi beaucoup aimé les personnages d’Amma, de Marian, de Macon ou des vieilles tantes, même si je trouve qu’ils ne sont pas assez présents.

J’aurais aimé en savoir plus sur les parents d’Ethan, personnages qui semblaient tellement intéressants à creuser, ou sur le manoir dans lequel vit Lena avec son oncle… D’autant plus que vue la longueur du livre, il y avait de la place pour en parler.

Durant ma lecture, j’ai en fait été plus intéressée par les détails annexes (la bibliothèque de Marian, les révélations sur les parents d’Ethan…) que par l’histoire entre Ethan et Lena. Le fait que je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher à Ethan ne m’a pas non plus aidée.. Lena remonte un peu le niveau, heureusement. J’ai qui plus est trouvé l’intrigue un peu tarabiscotée et facile, avec quelques lourdeurs et incohérences.

Au final, je pense que je ne suis pas parvenue à suffisamment croire en l’intrigue pour l’apprécier, et j’ai donc eu du mal à finir les 600 pages de ce livre (étaient-elles nécessaires d’ailleurs ?).

Enfin, dernier point, après lequel je m’arrêterai, j’ai eu la désagréable impression, et ce pendant au moins tout le 1er quart du livre, d’être dans une intrigue littéralement calquée sur celle de « Twilight » :

  • un personnage principal qui vit dans une ville un peu paumée du sud des États-Unis / du nord des États-Unis, dans laquelle il ne se passe rien, mais où tout le monde se connaît,
  • ce même personnage qui a des copains au lycée, mais qui ne se sent pas pleinement « lui » / « elle » dans cet environnement, à qui il manque quelque chose sans qu’il sache quoi, l’amour fou peut-être ?
  • un autre personnage étrange, autour duquel des phénomènes étranges se produisent, qui a une famille étrange autour de laquelle des rumeurs étranges circulent…
  • des scènes qui se déroulent pour 90% au lycée, notamment sur le parking, qui comme chacun sait est toujours le lieu le plus important dans un lycée, le lieu où tout se passe : une manif anti-élèves turbulents / un accident de voiture miraculeusement sans victime (non mais franchement, moi dans mon lycée le parking était beaucoup plus calme..)
  • une rencontre entre ces deux personnages qui aboutit au coup de foudre quasi immédiat, pour l’un d’entre eux au moins.. malheureusement pour eux, cet amour est IMPOSSIBLE !!
  • un personnage principal qui jusque-là était un enfant modèle (qui lisait beaucoup et nous parlait toujours de ses livres préférés), mais qui est bientôt prêt à tout (même à se faire gronder par sa gouvernante / à se faire punir par son papa) pour voir son amour, et même si cette dernière / ce dernier le rejette un peu au début..

Bref, je m’arrête là, mais j’aurais pu aussi parler des espèces de décharges électriques qu’Ethan reçoit quand il touche Lena, de la famille de Lena plus que bizarre avec chacun des dons différents, du père pas bavard, des histoires anciennes que la ville se traîne depuis des siècles, de l’unique magasin qui vend de tout et devant lequel les jeunes se retrouvent, des capacités musicales ou littéraires du personnage « étrange »… Je trouve ces éléments tellement gros qu’ils en sont presque grotesques.

D’autant plus qu’il y avait quand même du potentiel, notamment, comme je l’ai dit, au niveau du passé de la ville et du lien avec la Guerre de Sécession, ou des personnages secondaires.. Je vous redirige vers les quelques points positifs que j’ai cités au début de cet article, il ne faudrait pas non plus croire que j’ai tout détesté quand même !

Bon voilà, comme vous pouvez le constater je n’ai pas trop accroché et je ne pense pas que je lirai les suites de ce premier tome. Mais comme j’ai lu de très nombreux avis positifs sur ce livre, je vous invite à aller les lire, peut-être vous donneront-ils plus envie de le lire que le mien !

Autour du livre :

  • Kami Garcia et Margaret Stohl sont deux écrivains américaines vivant à Los Angeles. Vous pouvez consulter leur site internet ici.
  • Ce roman est le premier d’une série intitulée en français « Chroniques des Enchanteurs« , et est suivi de « 17 Lunes » et « 18 Lunes« .
  • Cette série va bientôt faire l’objet d’une adaptation cinématographique.

Une petite remarque :

Je voulais dans cet article masquer en partie les spoilers, car je me rends compte que c’est un truc auquel je ne pense jamais dans mes articles, alors que pourtant je n’aime pas trop en lire moi-même dans ceux des autres… Cependant, en me relisant, je n’ai rien trouvé qui valait le coup que je le masque. Mais peut-être que je ne me rends pas compte.. Voilà pourquoi je vous demande votre avis, pour ceux qui ont déjà lu ce livre ou non, y a-t-il des détails dans mon article qui dévoilent trop l’intrigue et que j’aurais du taire ou masquer ? Merci pour vos éventuels conseils !

Publicités

23 réflexions sur “16 Lunes – Kami Garcia & Margaret Stohl

  1. Hellou =) Je n’ai pas lu le livre et je n’ai pas trouvé ton article dévoilant du tout ^^ Mais en tout cas ça ne me dit pas du tout de le lire… j’ai une aversion particulière pour tout ce qui se rapproche à Twilight et ce livre semble le suivre dans sa lignée.

    Bon je devrais aller dormir avant de lire tous tes articles, mais j’aime beaucoup ton style alors je vais gentiment marquer ton blog de côté et reprendre ma lecture demain /o/ (j’espère que ça fait pas trop creepy ha ha)

    • A part pour t’en moquer, je ne pense donc pas que tu devrais lire ce livre.. Surtout qu’on sent passer les 600 pages. Et pourtant moi j’avais plutôt apprécié les TWilight, les premiers en tout cas, donc j’aurais très bien pu aimer !!
      Ok pour les spoilers, je note ta remarque, je pense que mes autres articles en sont remplis par contre !
      Je te laisse faire ta creepy balade sur mon blog..

  2. Moi je déteste Twilight et pourtant j’ai trouvé 16 lunes assez agréable notamment parce que c’est quand même BEAUCOUP mieux écrit!
    Ce qui m’a le plus plu en fait ce n’est pas l’intrigue en soit mais plutôt le décors, le bayou et le contexte de la guerre de sécession j’ai trouvé ça vraiment intéressant. Après c’est vrai qu’il est un peu long.

    • Je suis d’accord avec toi en ce qui concerne le contexte, le décor.. J’aime beaucoup les histoires qui se déroulent dans le sud des Etats-Unis, et l’époque de la guerre de Sécession, que je connais peu, m’interpelle beaucoup. C’est d’ailleurs l’élément qui m’a fait tenir jusqu’à la fin !
      Pour « Twilight », je les ai lus en anglais, du coup je trouve assez difficile de juger le style d’écriture de Stephenie Meyer, puisque je ne maîtrise pas suffisamment parfaitement la langue.. Du coup je m’étais plutôt focalisée sur l’histoire, que j’avais trouvé sympa (même si dans le dernier tome ça devenait un peu du n’importe quoi..).

  3. C’est souvent le problème avec les romans young adult, j’ai toujours peur qu’il soit calqué sur des livres qui existent déjà et qui ont connu un succès planétaire comme Twilight et vu comment tu le décris, les ressemblances sont flagrantes. Je pense que je vais passer mon tour pour celui là

    • Pour l’instant, c’est le seul roman qui me fait cet effet donc je ne sais pas si c’est le cas de tous les young adult..

  4. Ha ! Je suis contente de lire ton avis, parce que je me sentais un peu seule à m’être ennuyée pendant 600 pages alors que 90% des gens criaient au chef d’oeuvre…
    Comme tu dis, tout n’est pas à jeter dans ce livre, mais les personnages principaux et l’intrigue trop prévisiblement ficelée sont vraiment trop pesants.

    Concernant les spoilers, je trouve que tu ne révèles vraiment rien d’important à l’intrigue, ne t’en fais pas !

    • Je ne savais pas que tu l’avais lu, tu en avais fait une chronique ? Et non malheureusement, tu n’es pas la seule à t’être ennuyée, au bout de 200 pages, j’hésitais déjà à abandonner. La preuve la plus flagrante, c’est que je n’ai même pas envie de lire les suites (parce que ça m’arrive souvent de ne pas trop apprécié un livre, mais d’avoir quand même envie de lire la suite, « pour savoir »..). Du coup je suis allée lire les résumés des suivants et franchement même en résumé ça ne me donne pas du tout envie..
      Merci pour ton avis sur les spoilers sinon !

      • Je l’ai lu l’année de sa sortie je crois, mais non, je n’avais pas eu le temps de le chroniquer ! J’aurais peut-être dû, rien que contrebalancer un peu l’enthousiasme général… Idem, j’étais vraiment contente d’arriver au bout et je n’ai même pas eu la curiosité d’aller voir ce qui se passait ensuite… Et oui, après examination des 4èmes de couverture, j’ai l’impression que les suivants ont l’air d’être aussi peu épiques !

        Il va nous falloir faire le tri dans ce qu’on pioche côté Young Adult 😉

        • Oh, je suis sûre que tu fais déjà le tri et que tu ne lis pas TOUT ce qui passe sous ton nez en YA, non ? En fait, je crois que de mon côté je range tout dans la YA, à partir du moment ou ce n’est pas vraiment pour les adultes, mais pas non plus pour enfants. Du coup au final, je m’y perds et dans la YA je mets :
          1 – tout ce qui est dystopie et qui est sorti en ce moment : « La déclaration », « Hunger Games », « Divergent »…
          2 – tout ce qui est Sarah Dessen, Ann Brashares, Gayle Forman et les chouettes romances comme ça, ou alors les romans plus « dramatiques » (c’est pas le mot désolé) comme ceux de John Green, Stephen Chbosky et bien d’autres dont je ne trouve pas le nom là tout de suite..
          3 – tout ce qui est « imaginaire pour jeunes » comme par exemple la série « Le chaos en marche », « 16 lunes » ou « Twilight » (je suis désolée de ne citer que ces 3, ça laisse penser que je les mets au même niveau de qualité or ce n’est pas le cas, le 1er je l’ai largement préféré..).
          Qu’en penses-tu, est-ce ça la YA ? (que je ne me trompe plus à l’avenir quand je parle..)

          • Oh oui, je fais le tri et je me méfie ! A force de faire le tour des blogs, on sait avec qui on partage des goûts 🙂
            Je suis tout à fait d’accord avec ton classement, je range toute la littérature pour ados en Young Adult (après tout, c’est dans le nom ? ;))

            • (oups, j’ai envoyé trop tôt !)
              Après je trouve qu’on a tendance à faire l’amalgame Young Adult = uniquement les romances paranormales (qui est un peu le coin de littérature ados que j’évite en ce moment) + les dystopies, parce que c’est ce qui sort sur le devant de la scène.
              Mais après tout, il faut surveiller, il y a des perles partout !

            • Je suis tout à fait d’accord avec toi, l’amalgame est vraiment facile. Moi de temps en temps, je pioche dans la romance « paranormale », quand je vois qu’un titre semble sortir du lot (mais bon, c’est pas toujours ça..), et sinon j’aime beaucoup la littérature moins fantastique comme John Green et cie.. On y trouve vraiment des perles ces temps-ci ! Et puis, les quelques dystopies que j’ai lu étaient super donc je retenterai sans doute ! En fait, je pense que la YA me correspond très bien, mais comme partout, il y a du bon et du moins bon évidemment.. J’aime bien quand c’est juste le bon équilibre entre un truc léger mais pas gnangnan, réfléchi mais pas prise de tête..

  5. Je ne savais pas que tu lisais John Green ! J’ai lu « Paper Towns » et « The Fault in our Stars » (je ne me rappelle plus, mais je crois que tu ne lis pas en anglais… En tout cas, dès que tu peux, plonge toi dedans, il est superbe !) pour le moment, et le prochain sera « Will & Will » 🙂
    C’est pareil de mon côté, j’aime beaucoup la littérature ados, mais j’ai envie que l’univers et les personnages soient bien développés ! Je n’arrive pas à accrocher aux histoires d’amour un peu cheap et trop fantasmées aux personnages un peu creux qui ont l’air de pulluler en ce moment 😦

    • Ouh là là, bien sûr que si je lis en anglais, malotru 😉 ! Mais j’avoue qu’en ce moment plus beaucoup (je suis en plein « Little Women » et sinon le dernier était « Howl’s moving castle »).. John Green, je n’en ai lu pour l’instant que « Qui es-tu Alaska? », mais ton avis m’avait donné envie de lire « Paper towns », et tous ses autres livres d’ailleurs.. Je suis contente d’en entendre beaucoup parler ces temps-ci !
      Ce que tu dis est vrai, malheureusement on trouve beaucoup trop de personnages creux et/ou sans cervelle, qui n’aident pas toujours à faire reconnaître le genre comme un genre littéraire à part entière ! C’est dommage, c’est pourquoi il faut mettre en valeur sur nos blogs ceux qui valent le coup ! Personnellement, ce « 16 lunes » en page d’accueil de mon blog me gêne en ce moment.. Il est temps d’y remédier !

      • Woups, l’affront :p !
        Alaska me fait de l’oeil aussi, mais comme l’intrigue semble similaire à Paper Towns (même si l’ambiance a l’air à l’opposé !), je laisse les pages couler avant de m’y plonger ! Bon alors, voilà, quand tu peux, je t’ordonne de te plonger dans The Fault in our Stars, parce que c’est une vraie pépite 😉
        Un petit bilan de février, pour mettre un coup de pied aux fesses à « 16 lunes » vers le bas de ta page d’accueil ? 😀

        • Je note pour le John Green que j’avais d’ailleurs déjà noté (« Will & Will » aussi d’ailleurs), mais en ce moment, interdiction d’acheter de nouveaux livres, j’en ai douze fois trop !! D’ailleurs, en parlant de ça, il est possible que tu aimerais « The perks of being a wallflower » (ah je t’ai menti, c’est celui-là mon dernier livre en anglais !), que j’ai lu il y a quelques semaines et que j’ai beaucoup aimé (mon avis devrait arriver un jour). Il va être adapté en film avec Emma Watson, alors lis-le vite avant qu’on en parle trop !
          Les bilans chez moi sont trimestriels, sinon j’ai jamais le temps de les écrire. Non je pensais peut-être mettre une image ou une vidéo ou une bande-annonce d’un livre adapté je ne sais pas.. Ou alors je triche et je change la date de publication pour que mon avant-dernier soit le dernier..

          • Tu as failli me perdre avec le changement de date 😉
            J’attends ta chronique pour plus de détails, mais je note le titre alors ! C’est un peu pareil de mon côté, les livres non lus s’entassent, mais j’essaierai de le lire dans les mois qui viennent !

            • J’ai l’honneur de t’annoncer que le changement de date a été réalisée, « 16 lunes » est donc relégué 2 articles plus loin.. Et désolé de t’avoir perdue dans mes réflexions !
              Je serais très heureuse d’avoir ton avis sur « The perks.. » donc je ferai attention de ne pas louper ça si un jour tu t’y mets !
              Pour ce qui est des chroniques, j’ai encore pas mal de livres en retard, une vingtaine en tout, plus tous mes livres cultes dont j’aimerais tant parler, plus les films que je vois de temps en temps, plus les BD dont je ne parle pas suffisamment.. Ce qui fait quand même beaucoup. Mais ces temps-ci ça va, je parviens à écrire donc je suis peut-être sur la bonne voie !

  6. J’avais emprunté ce livre à la bibliothèque il y a quelques semaines, et finalement, je ne l’avais pas lu… J’avais peut-être anticipé qu’il ne me plairait pas ?? 😉 Peut-être que je retenterai l’expérience car j’ai entendu de bons échos sur la suite !

    • C’est peut-être le destin qui essayait de te faire comprendre qu’il ne te plairait pas en effet ! On verra bien par la suite si tu lui redonnes une chance !

Laissez un petit papier...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s