Bilan trimestriel n°4 – 2011

Pour une fois, mon bilan trimestriel sera publié en temps et en heure, et même en avance. Durant ces trois mois donc, encore de belles découvertes, en fait je ne me souviens même plus du dernier livre qui m’ait déçue…

On commence donc avec les romans, soit l’essentiel de mes lectures (je ne lis plus beaucoup de BD ces temps-ci, malheureusement..). Il manque une bonne partie des articles correspondants, mais ça viendra petit à petit promis… Ce trimestre, j’ai donc lu :

  • Harry Potter and the order of the phoenix de J.K. Rowling : une relecture en anglais qui fait toujours du bien, je ne m’en lasse pas !
  • L’amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder : bon alors voilà, je me contredis déjà, elle est là la petite déception de ce trimestre… Premier Beigbeder que je lis, sans doute pas le dernier, mais j’avoue avoir été un peu déçue. Je ne suis pas habituée à ce genre de littérature, ça parle trop de soi selon moi… Il manque quelque chose pour que ça me passionne.
  • La pluie, avant qu’elle tombe de Jonathan Coe : une pépite ! Je suis ravie d’avoir enfin découvert cet auteur dont on me disait si grand bien.
  • Qui es-tu Alaska ? de John Green : un livre jeunesse qui m’a beaucoup plu, toujours dans la superbe collection Pôle Fiction de chez Gallimard Jeunesse (c’est à travers cette collection que j’ai déjà découvert Cher inconnu, Toi et moi à jamais ou encore Le chaos en marche).
  • Delirium Tremens de Ken Bruen : ma première rencontre avec le fameux Jack Taylor, détective privé dépressif et alcoolique en Irlande.. J’ai beaucoup aimé.
  • Le chaos en marche, tome 1 : la voix du couteau de Patrick Ness : lecture du premier tome de cette superbe série, j’ai hâte de commencer le deuxième, Le cercle et la flèche.
  • Bliss, métamorphose d’une fille ordinaire de Shauna Cross : lecture du roman qui a inspiré ce film Bliss que j’adore, avec Ellen Page et Drew Barrymore. Une petite déception par rapport au film (ce n’est pas courant), mais une bonne découverte tout de même.
  • Une Anglaise à bicyclette de Didier Decoin : un très beau roman qui me tentait depuis sa sortie. Il m’a fait découvrir la plume de Didier Decoin, dont je lirai sans doute prochainement d’autres livres.
  • Elle s’appelait Sarah de Tatiana de Rosnay : je suis contente d’avoir enfin lu ce livre qui avait plu à beaucoup de personnes à sa sortie. Une toute petite déception quand même, je me suis beaucoup attachée à l’histoire de Sarah mais moins à celle de la narratrice… Mais cela reste un beau livre tout de même.
  • Hunger Games, tome 1 de Suzanne Collins : enfin je l’ai lu et je ne regrette pas ! Je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi bien construit, j’ai été agréablement surprise. Le tome 2 a d’ailleurs rapidement suivi..
  • Extrêmement fort et incroyablement près de Jonathan Safran Foer : une chouette découverte là encore. Comme d’habitude, cela m’a donné envie de lire tous les autres livres de l’auteur…
  • Hier tu comprendras de Rebecca Stead : un court livre jeunesse que j’ai pris plaisir à lire. Pas transcendant mais très sympathique !
  • Le clan des Otori, tome 1 : Le silence du rossignol de Lian Hearn : depuis le temps qu’il traînait chez moi, je suis contente de l’avoir enfin lu. Et j’attends avec impatience d’en lire les prochains tomes…
  • Hunger Games, tome 2 : L’embrasement de Suzanne Colllins : j’ai apprécié ce deuxième tome tout autant que le premier. Et j’ai très hâte de retrouver Katniss dans le 3ème et dernier tome..

Du côté de la bande dessinée, encore très peu de lectures ce trimestre, puisque je n’ai lu que le tome 1 de la série Quatre sœurs, intitulé Enid, par Cati Baur et Malika Ferjoukh, qui est une adaptation réussie du roman de cette dernière (que j’avais lu il y a de nombreuses années). Comme je l’ai dit dans mon article, j’ai beaucoup aimé. J’espère que les tomes suivants seront également adaptés en bande dessinée par Cati Baur.

Du côté du cinéma, un bilan pas top top pour ce dernier trimestre durant lequel j’ai vu 14 films :

  • L’armée des douze singes (12 Monkeys) de Terry Gilliam : je ne l’avais encore jamais vu, mais je suis ravie d’avoir enfin découvert ce classique du cinéma ! J’ai beaucoup apprécié.
  • Une fiancée pas comme les autres (Lars and the real girl) de Craig Gillespie : découverte de l’acteur Ryan Gosling qui monte qui monte, mais que je n’ai malheureusement pas encore vu, ni dans Drive, ni dans Half Nelson, ni dans aucun de ses films qui ont l’air si bien… Le film traite de manière réussie un sujet particulièrement singulier..
  • Toi moi les autres d’Audrey Estrougo : une très jolie découverte avec cette comédie musicale à la française, très entraînante, et dans laquelle j’ai beaucoup aimé retrouver Leïla Bekhti.
  • Et soudain tous le monde me manque de Jennifer Devoldere : là encore, une belle découverte du cinéma français. J’ai beaucoup aimé l’originalité de cette comédie et j’ai été bluffée et émue par certains des acteurs.
  • Les aventures de Tintin : le secret de la licorne de Steven Spielberg : je ne pensais pas autant aimer cette adaptation. Je l’ai trouvée très fidèle à l’image que je me fait de cette bande dessinée, et je me suis bien amusée. On retrouve bien l’esprit Indiana Jones, ce qui n’est pas pour me déplaire..
  • Intouchables d’Eric Toledano et Olivier Nakache : un très chouette film qui met la patate et dans lequel les acteurs sont vraiment impressionnants.
  • Mon père est femme de ménage de Saphia Azzeddine : une petite déception pour ce film avec François Cluzet…
  • Moi, moche et méchant de Pierre Coffin & Chris Renaud  : j’ai été très agréablement surprise par ce film d’animation que j’avais loupé à sa sortie.
  • Le seigneur des anneaux : La Communauté de l’Anneau de Peter Jackson (revisionnage) : une petite pointe de déception à revoir ce film 10 après (je pensais qu’il avait moins vieilli). Mais il me fait tellement rêver que je lui pardonne…
  • Burn after reading de Joel et Ethan Coen (revisionnage) : j’ai encore autant ri lors de ce deuxième visionnage ! Les acteurs sont géniaux, l’histoire complètement insensée et loufoque comme dans tous les Coen…
  • Tous les soleils de Philippe Claudel : une très belle surprise pour ce film qui m’a donné envie de découvrir l’Italie et la tarentelle..
  • L’illusionniste de Sylvain Chomet : un très chouette film adapté d’un scénario de Jacques Tati, même si j’avais préféré Les triplettes de Belleville du même réalisateur… Mais cela reste un film très tendre et poétique.
  • De l’eau pour les éléphants de Francis Lawrence : un film sympa mais sans plus, comme le livre au final…
  • Le parrain de Francis Ford Coppola : j’ai enfin découvert ce monstre du cinéma américain ! J’aurais peut-être du le voir en VO, car la voix française de Marlon Brando est quelque peu dérangeante, mais sinon j’ai beaucoup aimé. Et puis surtout, pourquoi avoir affublé Brando de ces horribles bajoues dégoutantes et ridicules ? Il aurait tellement plus la classe sans…

Et bientôt, mon bilan de l’année 2011…

Publicités

4 réflexions sur “Bilan trimestriel n°4 – 2011

    • Oui, tout pareil que toi ! C’est le genre de film dont tu ressors avec le sourire, ça fait tellement de bien.. Les blagues de l’oncle sont particulièrement drôles (notamment avec sa demande d’asile politique.). Je ne sais pas si tu as vu, mais le réalisateur est Philippe Claudel, l’auteur de « La petite fille Monsieur Lihn » ou « Les âmes grises » (j’avais beaucoup aimé le premier, le deuxième me tente bien..).

Laissez un petit papier...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s