Hunger Games, tome 1 – Suzanne Collins

The Hunger Games

Éditeur : Pocket Jeunesse

Date de parution originale : 2008

Date de parution française : 2009

379 pages

Fiche Dialogues

Fiche Livraddict

Mes avis sur le tome 2 et le tome 3

4ème de couverture :

Dans un futur sombre, sur les ruines des Etats-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur. Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.

Quand sa petite sœur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. A seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature.

Mon avis :

Je l’avoue, quand j’ai lu pour la première fois le résumé de cette série, j’ai tout de suite pensé à une pâle copie de « Battle Royale », livre japonais adapté en film en 2000, et dont le synopsis est globalement le même que dans la série de Suzanne Collins :

« Dans un Japon futuriste, les adultes redoutent les adolescents japonais, enclins à la violence et à la désobéissance. D’où le vote de la loi Battle Royale. Le principe de ce « jeu » […] : une classe de troisième, tirée au sort, est envoyée chaque année […] dans un lieu isolé (une île), sur lequel les élèves doivent s’entretuer […]. Il ne doit rester qu’un survivant – faute de quoi les colliers dont sont munis les joueurs explosent -, qui pourra rentrer chez lui à l’issue du jeu. » (Source Wikipedia)

Mais bizarrement, mis à part ces points de départ très proches, j’ai été totalement happée par ce roman et la comparaison s’est arrêtée là (notamment parce que, contrairement au film « Battle Royale », ce roman n’est pas franchement violent, malgré ce que pourrait faire croire le concept des « jeux de la faim »).

Dès le début du récit, j’ai été intriguée par l’organisation du monde dans lequel vit Katniss. Panem, sorte d’États-Unis post-apocalyptique, est un territoire composé de douze districts (le treizième ayant été détruit suite à une révolte qui est à l’origine même des jeux), chacun de ces districts étant spécialisé dans un secteur de l’industrie ou de l’agriculture. C’est dans le douzième que vivent Katniss, sa mère et sa petite sœur, Prim. Tous les ans donc, Le Capitole (le gouvernement de Panem) organise les « Hunger Games », sortes de jeux de cirque antiques au sein desquels 24 jeunes de 12 à 18 ans doivent s’entretuer, le dernier étant déclaré vainqueur.

Dès le début du roman, on découvre le personnage de Katniss, qui a pris sur elle de nourrir sa mère et sa sœur depuis la mort de son père il y a quelques années. Dès ces premières pages, j’ai été touchée par ce personnage de jeune fille courageuse, fière, indépendante et folle d’amour pour sa petite sœur, pour laquelle elle est prête à prendre tous les risques. J’ai beaucoup apprécié les quelques passages traitant de sa relation avec celle-ci, de même que les liens difficiles qui la relient à sa mère (j’espérais d’ailleurs que ceux-ci seraient plus développés…). Les scènes de braconnage dans la forêt avec son ami Gale m’ont également beaucoup plu (malgré le peu de pages consacrées à ce personnage, je suis fan de lui…).

Au fur et à mesure du récit et des « Hunger Games » en eux-mêmes, on découvre une à une les règles qui sont de mise au sein des jeux. J’ai aimé cette découverte progressive des lois édictées pour le plaisir des téléspectateurs du Capitole. On est totalement dans le même esprit que les jeux de cirque de l’époque romaine, au sein desquels les joueurs ne sont finalement que des pions dont la survie dépend en grande partie de sponsors extérieurs.

Vous l’avez sans doute remarqué, j’ai été vraiment très surprise et conquise par ce premier tome. Je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi « stratégique », je pensais avoir droit à plus de violence au sein des jeux, et je suis finalement bien contente qu’il n’y en ait que très peu (mais peut-être que certains l’ont trouvé violent, je ne sais pas…). J’ai également été surprise de la faible place que représentent finalement les jeux par rapport au reste du récit. Les semaines d’entraînement précédant le jeu sont notamment réussies et permettent d’aligner au fil du roman trois environnements totalement différents : le District 12, le Capitole et l’arène des « Hunger Games ».

Je pense que mon plaisir à lire ce livre est en grande partie lié à son personnage principal, Katniss, auquel je me suis beaucoup attachée. J’ai moins adhéré au personnage de Peeta, qui m’a énervée tout au long du roman… J’ai également apprécié tout le côté loufoque des coulisses des jeux, notamment l’équipe de stylistes, maquilleurs et esthéticiennes engagée pour préparer les joueurs et les aider à obtenir des sponsors en séduisant les spectateurs. « Hunger Games » est donc un roman que je conseille à tout le monde, et dont je lirai sans doute prochainement les suites : « L’embrasement » et « La révolte« .

Autour du livre :

  • Suzanne Collins est une écrivaine américaine née en 1962. Avant de publier la série « Hunger Games », elle écrivait essentiellement des scénarios de programmes jeunesse pour la télévision.
  • Elle a également publié d’autres romans destinés à la jeunesse : la série « The Underland Chronicles » (composé de 5 tomes), « Fire Proof Shelby Woo #11« , « When Charlie McButton Lost Power » et « When Charlie McButton Gained Power ».

Edit du 5/12/11 :

« Hunger Games » de Gary Ross – Source : Allociné

Une adaptation de la série par Gary Ross a été lancée, elle devrait sortir le 21 mars 2012. Je suis ravie de retrouver dans le rôle de Katniss l’actrice Jennifer Lawrence, que j’avais adorée dans le film « Winter’s bone » de Debra Granik. Elle y jouait le rôle d’une jeune fille lancée à la poursuite de son père disparu sans laisser de traces, afin de ne pas perdre la maison familiale que celui-ci a utilisé comme caution. Ce rôle de jeune fille courageuse prête à tout pour sauver ses frère et sœur est finalement très proche de celui de Katniss, même si « Winter’s bone » demeure quand même un film beaucoup plus sombre. Le film est d’ailleurs une adaptation du roman « Un hiver de glace » (« Winter’s bone » en anglais) de Daniel Woodrell.

« Winter’s bone » de Debra Granik – Source : Allociné

Je me rends également compte que l’actrice jouait dans « Le complexe du castor » de Jodie Foster, film que j’avais beaucoup apprécié à sa sortie. Elle y joue le rôle de Norah, amie du fils aîné du couple principal (joué lui par Mel Gibson et Jodie Foster).

Pour revenir à l’adaptation de « Hunger Games« , les autres personnages seront interprétés par les acteurs Josh Hutcherson (Peeta), Liam Hemsworth (Gale), Woody Harrelson (Haymitch), Lenny Kravitz (Cinna), Donald Sutherland (Président Snow) et bien d’autres…

« Hunger Games » – Source : Allociné

Autres petits papiers :

           

Publicités

13 réflexions sur “Hunger Games, tome 1 – Suzanne Collins

  1. Comme toi j’ai beaucoup aimé ce premier tome mais maintenant j’ai peur d’enchaîner avec les autres. Peur qu’il arrive encore des trucs pas cool, c’est dire à quel point je suis marquée.
    Contrairement à toi je n’ai pas accroché avec Katniss que je trouve extrêmement froide et calculatrice mais je tremblais pour elle quand même. J’ai préféré Peeta qui m’a semblé extrêmement sincère. Hâte de voir le premier film au cinéma!

    • Oui moi aussi le tome 2 me fait peur ! D’autant plus que j’ai lu l’extrait du tome 2 présent à la fin du tome 1, et que ça m’a fait un peu peur.
      J’ai remarqué en lisant d’autres critiques que les gens en général aiment beaucoup Peeta. Je ne sais pas pourquoi je n’accroche pas de mon côté. Je crois que je le trouve un peu « faible » (je suis peut-être sans cœur cela dit..). Je crois que je me suis tellement attachée à Katniss que j’en suis venue à avoir les mêmes points de vue et avis qu’elle.
      Tu me fais penser que j’ai oublié de faire un point sur l’adaptation ciné. Je voulais en parler en plus car j’aime bien l’actrice qui jouera Katniss. Je vais rajouter un edit !

  2. J’avais beaucoup aimé ce tome 1 également et comme je n’ai pas lu Battle Royale, je n’ai pas eu à faire la comparaison ! 🙂 Perso, j’aime beaucoup Peeta !

    • Moi non plus je n’ai pas lu « Battle Royale », je n’en ai vu que l’adaptation ciné. Mais du coup, après avoir fait ces recherches, je crois que le livre me tente bien, car il semble qu’il est moins violent et se concentre plus sur l’absurdité du jeu organisé..
      Pour Peeta, je me sens mal d’être si dure avec lui, après tout il n’a rien fait et moi je l’enfonce.. Peut-être que les tomes suivants me feront changer d’avis !

  3. Je me suis comme toi, attachée au personnage principal ! Après, c’est surtout le concept en lui même que je n’ai pas aimé…Donc je ne lirais pas non plus Battle Royal !

    • Et tu as quand même lu les tomes 2 et 3 ? Moi le concept en lui-même ne me gêne dans le sens où le livre n’en est pas une apologie.. Sinon, on ne pourrait plus lire « 1984 », « Fahrenheit 451 » et tous les romans d’anticipation.. « Battle royale » doit être différent de « Hunger Games » je pense, même si les trames se ressemblent.

  4. Moi j’ai lu les 3 tomes et je l’ai tous apprécié autant les uns que les autres. j’ai hate de voir l’adaptation ciné

    • Moi je vais devoir attendre avant de lire les tomes 2 et 3, car ils ne sont pas encore disponibles.. J’espère que je les aurais lus avant que le film sorte !

  5. J’espère que Papa Noël va m’apporter ce livre car il me fait très envie !! Et les avis sur les tomes suivants sont très bons aussi ! Hâte !

    • Oui j’espère pour toi aussi ! Moi j’ai le 2 qui m’attend sagement sur ma table de chevet, mais je dois d’abord finir ma lecture en cours.. C’est dur !

Laissez un petit papier...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s