De l’eau pour les éléphants – Sara Gruen

Water for elephants

Éditeur : Le Livre de Poche

Collection : Littérature & Documents

Date de parution originale : 2006

Date de parution française : 2007

480 pages

Fiche Dialogues

Fiche Livraddict

4ème de couverture :

Durant la Grande Dépression, dans les années 1930, les trains des petits cirques ambulants sillonnent les États-Unis. Jacob Jankowski, orphelin sans le sou, saute à bord de celui des frères Benzini et de leur « plus grand spectacle du monde ». Embauché comme soigneur, il va découvrir l’envers sordide du décor. Tous, hommes et bêtes, sont pareillement exploités, maltraités.

Mon avis :

J’ai découvert ce livre grâce à l’adaptation qui en a été faite cette année par Francis Lawrence (que je n’ai toujours pas vue d’ailleurs), mais aussi parce qu’internet regorgeait de critiques élogieuses à son égard… Dans ce roman qui se situe durant la Grande Dépression aux Etats-Unis, on suit donc Jacob, jeune étudiant en école vétérinaire qui se voit contraint de tout quitter à la mort de ses parents. Il s’embarque alors en tant que soigneur à bord d’une troupe de cirque sillonnant l’Amérique par les rails, au sein de laquelle il rencontrera des personnages hauts en couleur et des femmes envoûtantes…

Disons-le tout de suite, je ne suis pas une très grande fan du cirque, ni des animaux (c’est horrible de dire cela, j’en ai bien conscience…). Je ne partais donc pas sur de très bonnes bases, et les passages décrivant ces deux mondes ne m’ont donc pas réellement passionnée. J’ai même eu du mal à être émue par les tristes scènes concernant les animaux. Je ne sais pas pourquoi, mais je n’ai jamais réussi à m’attacher aux animaux dans les livres ou dans les films, je l’avoue…

Mais heureusement, De l’eau pour les éléphants n’est pas seulement un livre tournant autour du monde du cirque et des animaux, c’est également une grande fresque allant à cent à l’heure au cours de laquelle notre héros traverse des milliers de péripéties. J’ai beaucoup apprécié l’histoire entre Marlène et Jacob, ainsi que la rivalité qui se crée peu à peu avec August, et ce que cela entraîne. L’amitié entre le héros et Kinko, artiste nain, m’a également touchée. Enfin, j’ai particulièrement apprécié le caractère et les réflexions de Jacob âgé, qui nous raconte ses souvenirs. Son humour caustique durant les scènes de la vie quotidienne en maison de retraite m’a séduite.

Alors voilà, tous ces éléments ont fait que ce livre m’a plu, mais cela s’arrête là… Je ne l’ai pas non plus trouvé exceptionnel. Je comprends bien pourquoi certains peuvent le considérer comme un chef-d’œuvre, mais chez moi ce n’est juste pas trop passé, tant pis !

Juste un détail, j’ai beau ne pas être très fan du monde du cirque, j’ai quand même grandement apprécié les photos disséminées tout au long du livre, montrant les animaux, les acrobates, les « monstres de foires » et autres artistes qui constituaient cette communauté…

Autour du livre :

  • Sara Gruen est une romancière canadienne, dont les romans parlent souvent d’animaux. De l’eau pour les éléphants est son troisième roman, il a connu un succès phénoménal aux États-Unis.
  • Ce livre a été adapté en film en 2011 par Francis Lawrence, avec Robert Pattinson dans le rôle de Jacob, Reese Witherspoon dans celui de Marlène et Christoph Waltz dans celui d’August. Le personnage de Jacob âgé est lui joué par le merveilleux mais trop rare acteur Hal Holbrook, qui m’avait fait pleurer dans Into the wild.
  • Le thème du cirque a également été traité par Tracy Chevalier (toujours elle) dans son roman Le récital des anges, dans lequel elle décrit le cirque créé en 1768 à Londres par Philip Astley, considéré comme le premier cirque moderne de l’histoire.

Illustration de la couverture :

  • L’illustration de cette édition est issue du travail de Kamil Vojnar, photographe américain autodidacte dont on peut voir le site internet ici.

Publicités

10 réflexions sur “De l’eau pour les éléphants – Sara Gruen

    • Je suis d’accord pour le coté « fresque humaine », mais par contre je n’ai pas plus adoré que ça.. Comme je le disais tout à l’heure, tous les goûts sont dans la nature !

  1. j’ai découvert cette lecture à l’automne dernier, je le vois très souvent sur les blogs et j’en suis ravie, je trouve que c’est une belle histoire

    • Oui c’est vrai que ce livre a été plus que présent sur internet ces derniers temps.. Sans doute en partie grâce à la sortie du film ?

  2. Je ne suis pas super fan de ce monde non plus… du coup j’hésite. Et vu que je ne suis pas DU TOUT fan de l’acteur principal… je ne verrai certainement pas le film!

    • Je pense qu’on peut aimer ce livre sans forcément aimer le monde du cirque, car c’est avant tout une aventure pleine de rebondissement et d’amour… Tu peux donc très l’apprécier !

      Et concernant le film, là encore, l’acteur principal ne fait pas tout le film, surtout que Christoph Waltz, qui joue également dans le film, est à ce qui paraît superbe dans son rôle !

      Voilà, ou comment défendre un livre qui nous a déçu et un film que l’on n’a pas vu…

      Bonne journée Karine !

  3. Je viens (enfin) de découvrir ce livre et j’ai adoré, même si comme toi, j’ai un peu de mal avec les animaux mais cet aspect-là ne m’a pas gêné dans le livre, je me suis surtout laissé happer par la dimension humaine de ce roman, même si l’histoire de Rosie est également très touchante! Tout comme toi, j’ai également apprécié l’amitié qui lie Kinko à Jacob et les passages de Jacob âgé m’ont énormément plu, j’avais hâte d’en savoir plus sur ce qu’il lui était arrivé et je trouve la fin très jolie! J’ai hâte de découvrir l’adaptation cinématographique qui en a été faite!

    • Je suis contente que tu aies aimé ! Par contre, à lire ton commentaire, je me rends compte que j’ai oublié une grande partie de ce roman.. Kinko, c’est son ami nain c’est ça ? Je pense que ce livre ne me marquera pas pendant des années ! Et concernant le film, je l’ai vu depuis et je l’ai trouvé sympa. Il y a quelques différences par rapport au livre, mais l’esprit est bien retranscrit.

  4. Enfin un commentaire un peu mitigé. Pour ma part, je suis plus sévère: je n’ai pas du tout accroché à ce roman, qui m’a surtout ennuyé. Le style, notamment, ne m’a pas pris. Bref, grosse déception pour moi.

Laissez un petit papier...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s