La Jeune Fille à la Perle – Tracy Chevalier

Girl with a pearl earring

Éditeur : Gallimard

Collection : Folio

Date de publication originale : 1999

Date de publication française : 2000

313 pages

Fiche Dialogues

Fiche Livraddict

4ème de couverture :

La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l’âge d’or de la peinture hollandaise. Griet s’occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s’efforçant d’amadouer l’épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives. Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l’introduit dans son univers.

Un roman envoûtant sur la corruption de l’innocence, l’histoire d’un cœur simple sacrifié au bûcher du génie.

Mon avis :

Un petit avis rapide par manque de temps malheureusement. J’ai donc décidé récemment de relire ce livre qui m’avait énormément plu au lycée, en partie parce qu’il traite de l’univers de la peinture, qu’il se passe à Delft au 17ème siècle, et surtout parce que « La jeune fille à la perle » est un tableau de Vermeer qui m’a toujours fascinée autant qu’il me trouble. J’ai du mal à cerner l’attitude de la jeune fille sur ce tableau, est-elle surprise, heureuse, intimidée ? Il me semble impossible de tirer de son visage une quelconque conclusion sur sa personne… C’est pourtant ce que Tracy Chevalier tente de faire à travers ce roman.

Durant cette relecture, connaissant déjà l’intrigue et le déroulement des évènements, j’ai tenté de m’intéresser davantage au texte, aux détails et à mes ressentis… Encore une fois, et malgré mon réel enthousiasme pour ce livre, j’ai constaté que j’avais du mal à m’attacher au personnage de Griet. J’ai parfois eu l’impression qu’elle attirait elle-même les problèmes, et qu’elle aurait pu parfois les régler plus facilement en disant la vérité… Alors oui je sais, d’une part, c’est un personnage très indépendant et cette attitude montre sa force de caractère, et d’autre part, elle se fait aussi manipuler par les adultes vivant autour d’elle, quels qu’ils soient, mais tout de même… Il reste encore des éléments qui ne passent pas. Peut-être est-ce le fait que je la trouve à la fois rebelle et indépendante face à ses maîtres, mais pourtant tellement soumise face au peintre Vermeer… J’ai parfois eu envie qu’elle s’oppose également à lui.

Malgré tout cela (sinon ce serait trop facile et je ne serais pas là à vous convaincre de le lire…), ce livre est une perle (sans mauvais jeu de mot…). Les personnages sont tous plus complexes les uns que les autres, et même en tant que lecteur, ils parviennent un à un à nous berner et à nous manipuler comme ils le font avec Griet. Les scènes de vie quotidienne, croisant celles des domestiques, des artisans et des populations plus riches, sont fascinantes. Les références à la religion m’ont particulièrement intéressée, d’autant qu’il est rare dans mes lectures « franco-françaises » d’observer la vie et les coutumes de personnages catholiques du point de vue d’un personnage protestant. Les références à la peinture, et plus particulièrement aux couleurs, sont riches et captivantes.

Voici donc un livre qui reste un coup de cœur pour moi au terme de cette relecture. Il devrait plaire aux amateurs de romans historiques, de peinture et plus largement d’art. Les descriptions font la part belle aux couleurs, aux textures et aux lumières, le tout étant très visuel.

Autour du livre :

  • Tracy Chevalier est une auteure américaine née en 1962 à Washington, vivant actuellement en Angleterre. Elle est l’auteure de nombreux romans généralement historiques. Suite à son premier livre, « La vierge en bleu« , et son premier succès, « La jeune fille à la perle », elle a également décrit le Londres du début du 20ème siècle et le mouvement des suffragettes dans « Le récital des anges« , l’univers des créateurs de tapisseries au Moyen-Age dans « La Dame à la Licorne » ou encore le monde du cirque à Londres au 18ème siècle avec « L’innocence« . Son dernier roman, sorti en 2010 et intitulé « Prodigieuses créatures« , décrit pour sa part le monde de l’archéologie.
  • Ses romans ont souvent la particularité d’avoir pour personnages des artistes ou inventeurs de l’époque, comme le peintre Johannes Vermeer dans « La jeune fille à la perle » ou le poète et graveur William Blake dans « L’innocence ».
  • Sur le site internet de l’auteure, vous pouvez lire sur cette page ses lectures du moment et celles des années précédentes (en bas de la page…). C’est très intéressant si vous voulez des idées de lecture !
  • Au cours de ma lecture, j’ai pris plaisir à aller voir de plus près les tableaux de Vermeer mentionnés dans le roman. Les voici ci-dessous, avec dans l’ordre « La Laitière », « La Dame au collier de perles », « La Liseuse à la fenêtre » et « La Jeune Femme à l’aiguière » :

              

  • Une adaptation de ce livre, réalisée par Peter Webber, est sortie en 2004. Scarlett Johansson y incarne Griet face à un Vermeer joué par Colin Firth.

Autres petits papiers :

Publicités

31 réflexions sur “La Jeune Fille à la Perle – Tracy Chevalier

  1. (soupir)
    Dois encore dire que ça me donne envie?
    Je ne lirai pas le 1000e des livres que je voudrais lire…

    Elles sont étonnantes ces peintures… Je n’y connais rien et je ne connais Vermeer que de très loin. Ils sont choisis volontairement si … semblables? Avec la fenêtre chaque fois sur la gauche?

    Les tons sont magnifiques… Tout ce que j’aime.

    • Et oui c’est malheureusement la triste réalité, tu ne pourras sans doute pas lire tous les livres que tu veux au cours de ta vie… Mais lire les livres de Tracy Chevalier ne pourra pas te faire de mal, je te le promets !

      Concernant les peintures, c’est vrai que celles que j’ai mis se ressemblent beaucoup. Mais il en a aussi fait de différentes (par exemple, sur celle-ci, je crois qu’ils sont dans un autre coin de la pièce, et puis il y a la célèbre vue de Delft aussi qui est différente, ou encore celle-là que j’aime bien et qui est dans une autre pièce…). Je pense que ces toiles sont mentionnées dans le livre tout simplement parce que le rôle de Griet est de faire le ménage dans l’atelier du peintre, sans bouger les objets en place pour le tableau en cours. Voilà pourquoi, pendant cette période, on s’intéresse aux tableaux que Vermeer peint dans son atelier, et c’est vrai qu’ils sont souvent construits un peu de la même manière… Avec la fenêtre sur la gauche, la lumière qui entre, et souvent le même modèle (mais tout ceci est expliqué dans le livre que tu vas lire bientôt…).

      Allez, je te laisse avec le tableau dont le livre fait l’objet, ici, également appelé « La Joconde du Nord », sur lequel on peut voir l’étoffe que le modèle porte sur ses cheveux, dont la couleur et la texture sont longuement décrits dans le livre… Personnellement, j’adore regarder de près la manière dont les couleurs sont « créées » par le peintre, en couches successives, ce qui est justement joliment décrit dans le livre.

      Juste un truc, je pense te le dire à chaque fois que je te conseille un livre, mais le film est également à voir, il est vraiment « beau » visuellement..

        • Tu n’es pas obligée de voir le film tu sais ! 😉 Mais sache quand même qu’il est bien ! C’est marrant, mais moi quand je lis un livre bien, il m’est quasiment impossible de ne pas en voir l’adaptation.. Je mets ça exactement au même niveau que mon besoin de lecture, mais malheureusement je n’ai pas le temps de concilier les deux pour l’instant, alors j’ai choisi celui qui faisait le moins mal à la tête..

          Bonne soirée Sound’ !

    • Merci Shanaa !

      Puis-je savoir par hasard ce qui ne tentait pas en particulier dans ce livre ? Le thème ? Le genre ? Je pense en tout cas qu’il pourrait te plaire, sans en être sûre évidemment, je ne connais pas suffisamment tes goûts pour cela… Je ne sais pas si ça peut t’intéresser, mais moi j’ai beaucoup aimé tous les passages concernant la conception des peintures à partir des pigments. On a l’impression de voir les couleurs dans sa tête…

  2. Ta critique me donne très envie de le lire aussi.
    J’aime beaucoup l’art, mais j’ai un peu plus de mal avec la peinture.
    Mais je m’y intéresse un peu plus depuis quelques temps. Se concentrer sur un peintre, et quelques toiles me permet de mieux comprendre les techniques utilisées,et l’intention du peintre. Et du coup, cela m’aide à en apprécier certains. Bon, c’est décidé, je rajoute «La jeune fille à la perle» à ma wish-list !

    Je trouve que ta rubrique «Autour du livre» au bas de chacune de tes critiques est vraiment intéressante. Cela permet d’aller plus loin, et j’apprends souvent quelques trucs ^^

    C’est du bon travail Anou 🙂

    • Merci beaucoup, ce que tu me dis me touche beaucoup et me fait très plaisir !

      Moi aussi j’aime beaucoup lire des articles un peu « généralistes » sur les peintres, leurs œuvres, leur vie, mais sans trop forcément aller dans les détails… J’ai trouvé une page wikipédia concernant la peinture au cinéma (ici) et sur cette page de Babelio, on trouve plein de titres en lien avec l’art.. Je pense que j’irai y piocher des idées !

      • Merci pour les liens 🙂
        Je suis allée faire un tour sur la page wikipédia, à part Séraphine et Moulin Rouge, les autres je ne connais pas. Mais c’est bon à garder sous la main.

  3. Ça fait déjà plusieurs années que ce livre est posé sur mon étagère, et que je trouve toujours autant de plaisir à regarder sa belle couverture … Mais maintenant, peut-être qu’il faudrait que je me décide à l’ouvrir !! ^^
    J’ai toujours aimé les tableaux de Vermeer, notamment pour la lumière qui s’en dégage et la douceur des femmes qui posent. Quand j’aurai le temps, cette lecture sera une bonne occasion pour en savoir un peu plus sur l’artiste …
    J’ai aussi lu dans ton article que ce livre est très visuel, ce qui devrait beaucoup me plaire !
    Bon …maintenant, il ne me suffit plus qu’à trouver le temps de le lire…dans quelques années sûrement 😦 .

    PS : Ta rubrique « autour du livre » reste toujours aussi intéressante ! J’ai eu plaisir à découvrir les lectures de Tracy Chevalier, c’est amusant 🙂 .

    • Merci Gaya ! J’aime beaucoup écrire la partie « Autour du livre », car elle contient les « recherches » que je fais après avoir lu un livre…

      En tout cas, vu ce que tu me dis concernant ton goût pour les tableaux de Vermeer, je pense que tu peux vraiment commencer « La Jeune Fille à la Perle » les yeux fermés. D’autant plus qu’il se lit vraiment très vite (moi qui ne lis que le soir quasiment, je l’ai fini en deux jours je crois), donc je suis sûre que tu pourrais le caser juste après « Les raisins de la colère » !

      • Ah, c’est trop dur de résister ! Bon allé, j’avoue que tu m’as convaincue, et je t’en remercie ! Je vais donc lire «La jeune fille à la perle» après «Les raisins de la colère», et en même temps «La controverse de Valladolid» (lecture scolaire pour laquelle je suis un peu en retard !) :).
        J’ai déjà hâte de l’ouvrir et de savourer chaque phrase. 😀

        À très bientôt et bonnes lectures…

        • Ah, je suis contente de t’avoir convaincue ! Tu vas voir, il se lit très vite.. Et moi, je vais essayer de commencer enfin « Les raisins de la colère« , dès que j’aurais fini « Si c’est un homme » et « Les cinq quartiers de l’orange« . Ça fait trop longtemps que je le laisse traîner ! 😉
          En même temps, en ce moment, j’ai plutôt envie de lectures légères, parce que « Si c’est un homme » me déprime un peu, du coup je ne sais pas si c’est le livre le plus adapté..
          A bientôt !

  4. Je l’ai aussi beaucoup aimé ce roman, lu il y a quelques années. Surtout pour l’univers, en fait et parce qu’il m’a donné le goût de m’intéresser à Vermeer!

    • Oui, c’est ce qui est super avec les livres de Tracy Chevalier, ils donnent envie de s’intéresser encore plus au sujet qu’ils traitent. Après « Le récital des anges », je me suis intéressée aux suffragettes, après « La jeune fille à la perle » à Vermeer et après « L’innocence » à William Blake.. Elle a le don de rendre passionnants tous les sujets !

  5. Bonjour Anou! Je découvre ton blog et il est vraiment chouette. J’aime beaucoup les billets et les points d’infos que tu ajoutes en complément. As-tu vu les tableaux de Vermeer, notamment la « Jeune fille à la perle »? Elle est conservée à La Haye et en fait elle est toute petite, néanmoins ça vaut le déplacement! Mon tableau préféré est sans doute « La laitière » car si les reproductions sont souvent décevantes en réalité les couleurs ocres, jaunes et bleues sont splendides, brillantes, et il y a une luminosité impossible à rendre sur papier. Le tableau est à Amsterdam. J’avais beaucoup aimé le roman et le film. J’ai très envie de lire « Prodigieuses créatures » dans les prochains mois car j’en ai entendu beaucoup de bien. L’as-tu lu?

    • Merci Summerday ! J’aime aussi beaucoup écrire ces points d’info, c’est même d’ailleurs ce que je préfère, car ils me permettent de faire des liens entre toutes sortes d’informations que je collecte à droite à gauche…

      Je pensais ne jamais avoir vu de tableaux de Vermeer, mais je viens honteusement de me rendre compte qu’il y en avait deux à la National Gallery de Londres, que j’ai visitée il y a 4 ans (« Une dame debout au virginal » et « Une dame assise au virginal », on remarquera au passage l’originalité des titres des tableaux…). J’ai du passer à côté, ou alors je les ai vus mais je ne m’en souviens pas, ou alors je ne connaissais pas encore très bien le peintre… C’est un peu nul, je suis déçue du coup, mais tant pis, ce sera pour une prochaine fois. Par contre, j’aimerais beaucoup voir ceux qui sont exposés aux Pays-Bas… En particulier « La jeune fille à la perle » et « La laitière », que tu as vus. J’avais vu que tu avais visité ces musées dans le sujet de WD consacré au livre de Tracy Chevalier.

      En tout cas, ton avis me fait penser au mien lorsque j’ai enfin vu « Les tournesols » à Londres… Ils sont totalement différents de ce que l’on peut voir sur les reproductions, le tableau est plus petit et les couleurs totalement différentes. Les tournesols ne sont pas jaunes mais plutôt ocres, et c’est assez étrange de voir enfin en vrai un tableau qui est devenu si symbolique dans notre esprit… D’où l’importance d’une bonne reproduction je suis d’accord avec toi.

      Je pense re regarder le film prochainement, car je ne m’en souviens plus beaucoup, mais je me souviens l’avoir beaucoup aimé. Je le trouve très esthétique, du point de vue des lumières et des cadrages en particulier. Je n’ai pas encore lu « Prodigieuses créatures » (ni « La dame à la licorne » que je me suis acheté il y a quelques semaines d’ailleurs..), mais comme il sort en poche le 1er juin, je crois que je vais attendre un mois !

      Bonne journée !

    • Oula.. Je suis désolée, ça fait longtemps que je n’ai pas pu passer par ici, d’où le retard de ma réponse !

      Oui en effet, « La jeune fille à la perle » est un livre qui se prête bien à une relecture, qui permet de redécouvrir certains détails… Vraiment n’hésite pas !

  6. Il FAUT que je lise ce livre ! J’ai vu il y a quelques années le film que j’avais adoré et j’ai lu La dame à la licorne du même auteur que j’ai beaucoup apprécié. C’est vrai que ces livres donnent envie de se pencher plus sur le sujet. Après la dame à la licorne j’ai fait des recheches sur la fameuse tapisserie et j’ai très envie d’aller la voir au musée de Cluny à Paris.
    Si tu aimes Vermeer il y a ce livre : Jeune femme au luth de Katherina Weber. Je ne l’ai pas encore lu mais il m’a l’air bien et il est sur ma pile à lire. Je te laisse le lien livraddict pour que tu puisses lire le résumé (http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=33555)

    • Oui lis-le n’hésite pas ! Surtout si tu as aimé le film. Je n’ai pas encore lu « La dame à la licorne », c’est le dernier roman qu’il me restera à lire de Tracy Chevalier, une fois que j’aurais fini « Prodigieuses créatures » que je lis en ce moment. Je trouve que cette auteure a le don de nous donner envie de nous intéresser au sujet qu’elle traite dans son livre : Vermmer dans « La jeune file à la perle », les suffragettes dans « Le récital des anges », les fossiles dans « Prodigieuses créatures », le musée de Cluny comme tu le dis avec « La dame à la licorne »… Et c’est vraiment ce que j’aime chez elle !

      Merci beaucoup pour l’autre tire autour de Vermeer, je le note il a l’air bien !

  7. J’adore cet auteur et j’ai ce roman dans ma PAL. Il faudrait que je me décide à le lire!!!!!

    • Oui décide-toi vite ! C’est marrant que tu aimes l’auteure et que tu n’aies toujours pas lu ce livre-ci. En général, c’est par lui que les gens commencent ! 😉 Je ferai attention à ton avis si tu le commences.

  8. Ce fut un coup de cœur pour moi aussi ! J’ai vu le film quelques mois après ma lecture et je l’ai trouvé réussi, ce qui est rarement le cas quand j’ai apprécié un roman ^^ Merci pour cette chronique porteuse d’excellents souvenirs pour moi 🙂

    • C’est vrai que c’est suffisamment rare pour être souligné.. 🙂
      Moi aussi j’ai beaucoup aimé le film, mais je me rends compte qu’il faudrait que je le revois car mes souvenirs sont assez flous après plusieurs années.
      De rien, et je suis ravie que mes chroniques aient encore des lecteurs plusieurs années après ! 😉

  9. Je découvre votre blog et votre bonne critique, que je partage, de La jeune fille à la perle. Du même auteur, « La dernière fugitive » : je découvre au fil de mes soirées de lecture la vie d’une jeune femme quaker au 19e s, qui découvre l’Amérique des grands espaces, des colons et de l’esclavagisme. C’est assez prenant. L’avez-vous lu ?

    • Je suis ravie que cet article ait encore des lecteurs ! 🙂
      J’ai justement lu « La dernière fugitive » il y a quelques mois (j’attendais sa sortie en poche avant de l’acheter).
      Et bien je dois dire que je n’ai pas été déçue par rapport aux autres romans de Tracy Chevalier !
      Je l’ai trouvé très bien, j’ai beaucoup aimé le personnage de Honor, que j’ai trouvée forte et courageuse.
      J’ai apprécié le contexte historique et géographique durant lequel se déroule le récit, j’ai également été très intéressée par le mode de vie des Quakers, communauté que je ne connaissais pas beaucoup, et par tout ce qui concernait le « chemin de fer clandestin » qu’empruntaient les esclaves.
      J’ai également beaucoup aimé le « fil rouge » qu’il existe dans le roman autour des « quilts », des patchworks et de la couture en général.. 😉
      J’espère que cette lecture vous a plu si vous l’avez finie !

      • Merci pour votre réponse Anou. Il me reste 10 pages… va-t-elle ou non retourner chez les Haymackers ? Ce que j’aime aussi, c’est la subtilité avec laquelle elle parle des femmes, de leurs aspirations secrètes, de leur tolérance ou pas, conditionnée en grande partie par l’amour de leur famille, de leurs enfants, ou d’un choix de vie souvent plus entier que les hommes qui agissent plutôt égoïstement (Donovan), ou lâchement (Jack) avec cette force qui les caractérisent et qui peut si vite se retourner contre la femme ou le désarmé. C’est un roman qui distrait, qui renseigne, qui permet de passer du bon temps en se disant, ouf, on a échappé à ce destin-là, un peu comme dans la jeune fille à la perle. Bonne et lumineuse journée.

        • Je suis d’accord avec vous concernant les personnages de « La dernière fugitive ».
          Il y a toujours de beaux personnages de femmes dans les romans de Tracy Chevalier, c’est en partie pour cela que j’apprécie cette auteure.
          J’aime, dans un livre, quand le personnage parvient à être acteur de son destin, ou au moins qu’il se pose des questions sur son devenir et ne se contente pas d’attendre que les choses se passent.
          Et je trouve justement que Tracy Chevalier excelle dans la description de ce genre de personnages.
          J’ai aimé suivre les questionnements de Honor dans ce roman, et jusqu’au dernier moment je me demandais quelle serait sa décision..
          J’espère que ces 10 dernières pages vous plairont.

Laissez un petit papier...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s