L’élégance du hérisson – Muriel Barbery

Éditeur : Gallimard

Collection : Folio

Date de parution originale : 2006

413 pages

Fiche Dialogues

Fiche Livraddict

Mon résumé :

Dans un immeuble bourgeois parisien se rencontrent une concierge grincheuse faisant tout pour cacher sa culture, une adolescente surdouée et déjà fatiguée de ce monde et un esthète japonais amoureux de la France…

Mon avis :

Dur dur de parler de ce roman tant mes sentiments ont été divers durant ma lecture. J’ai eu beaucoup de mal au début, avant d’accrocher littéralement environ au quart du roman. Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas lu un roman à la fois si « récent » et si plaisant… J’ai d’ailleurs eu du mal à m’empêcher de dévorer le reste du livre en quelques heures.

« C’est la première fois que je rencontre quelqu’un qui cherche les gens et qui voit au-delà. » (p.176)

Ce roman est frais et m’a fait du bien, j’ai beaucoup aimé le style de l’auteur, même si les passages racontés par Renée peuvent être perturbants. Je comprends d’ailleurs que parfois ça ait pu gêner certains lecteurs, qui ont pu y voir une sorte de prétention dans l’écriture… Pour moi, la faire parler dans un style très travaillé et évolué permet de se rendre compte de la culture de Renée et de la contradiction entre l’image qu’elle veut faire passer d’elle et ce qu’elle est réellement.

« Où se trouve la beauté ? Dans les grandes choses qui, comme les autres, sont condamnées à mourir, ou bien dans les petites qui, sans prétendre à rien, savent incruster dans l’instant une gemme d’infini ? » (p.108)

Ce qui est magnifique dans ce livre ce sont les personnages et les portraits qui en sont faits. C’est une simple mais jolie leçon donnée sur les apparences : Renée, concierge cultivée n’aimant pas la télé, Manuela, femme de ménage et « aristocrate du cœur », Paloma gosse de riche tristement consciente de la médiocrité de sa famille… Pour la plupart, les habitants de l’immeuble se sentent privilégiés et beaux mais n’ont finalement rien compris à la seule beauté qui compte, celle du cœur. Le message peut sembler facile (« Les riches sont stupides et méchants, bien qu’éduqués, les pauvres sont gentils et ne demandent rien à personne »), mais pour ma part je trouve que ce roman va bien au-delà…

« Les hommes vivent dans un monde où ce sont les faibles qui dominent. C’est une injure terrible à notre nature animale, un genre de perversion, de contradiction profonde. » (p.63)

Voici un livre que je conseille donc à tout le monde, il est surprenant et frais, émouvant et drôle et devrait être lu par certains à qui cela ferait sans doute du bien…

« Vous seriez surpris de ce que se disent les petites gens. Elles préfèrent les histoires aux théories, les anecdotes aux concepts, les images aux idées. Cela ne les empêche pas de philosopher. » (p.200)

Autour du livre :

  • Muriel Barbery est une auteure française, agrégée de philosophie (ça se sent dans le roman, au travers des nombreuses références à Husserl, Descartes ou Kant…), normalienne et ancienne professeur de philosophie puis de lettres, qui a quitté la Normandie pour aller vivre à Kyoto au Japon avec son mari (là encore sa passion pour le Japon transparait dans ses références aux films du cinéaste japonais Ozu (au sujet duquel la chaîne Arte a réalisé un dossier ici), aux mangas de Taniguchi ou à travers le personnage de Kakuro Ozu).

Illustration de la couverture :

  • La photo présente sur la couverture a été faite par Stéphane Barbery, le mari de l’auteure, et dont le site internet présentant ses photos, vidéos, écrits… est ici.
Publicités

12 réflexions sur “L’élégance du hérisson – Muriel Barbery

  1. J’ai adoré ce roman. Je sais que beaucoup trouve le ton pompeux et le personnage de Renée hautain mais je n’ai pas du tout ressentie cette impression. Pour moi « L’élégance du hérisson » est un roman plein de poésie. J’ai savouré ma lecture comme on savoure un bonbon et j’étais heureuse de le retrouver à chaque lecture.
    En tout cas j’ai été boulversé par ce roman.
    Mon avis détaillé est là si ça t’intéresse: http://cafardsathome.canalblog.com/archives/2010/11/14/19602581.html

    • Oui, j’ai cru voir en effet que certains trouvaient le ton de ce livre prétentieux… Ce n’est pas mon avis pour ma part (et j’espère que ce n’est pas ce que laisse penser mon article !). Les passages concernés m’ont plus surprise que dérangée au final. En tout cas, je suis contente que tu l’aies aimé également, je file lire ton avis !

      • Je te remercie pour le compliment 🙂
        Non ne t’inquiète pas, on comprend bien dans ton article que tu ne l’as pas trouvé prétentieux. Idem, j’ai trouvé les passages « philosophiques » très intéressants. Ils amènent une autre dimension au roman. Il ne m’aurait pas fait cet effet là sans eux.

  2. plusieurs fois j’ai été tentée de l’emprunter à la bibliothèque, mais j’avoue que certains avis trop négatifs en rapport justement avec le ton hautain de l’écriture m’en ont dissuadé…A tort peut être, je pense tout de même le lire un jour

    • Oui, c’est vrai que c’est ce qui n’a pas plu à certains, mais il y a également beaucoup de lecteurs (comme moi) que le ton n’a pas dérangé ! En plus, il se lit très facilement et rapidement, alors n’hésite pas… J’espère que tu le liras un jour en tout cas !

  3. L’élégance du hérisson est un roman qui m’a vraiment déçu ! Je l’ai lu quand le film sortait au cinéma et je pensais vraiment que la relation entre la jeune fille et la concierge allait être plus longue mais surtout dès les premiers chapitres ! Un roman qui m’a déçu dans l’ensemble !
    Après pour beaucoup c’est un coup de coeur et je respecte lol

    • Oui moi aussi je pensais que la relation entre Renée et Paloma commencerait plus rapidement dans le récit ! Tout au long de ma lecture, je me disais « Mais c’est quand qu’elles se rencontrent ? »… Mais ça ne m’a pas empêchée d’adorer ce livre… Mais bon, on ne peut pas tous avoir le même avis !

  4. C’est moi aussi un livre que j’ai adoré. Je l’avais lu à sa sortie (assez jeune donc) et je l’avais bien aimé mais sans plus, je l’ai relu il y a peu et là : révélation ! Relu en deux soirées, une écriture délicieuse (pas prétentieuse du tout à mon sens), des personnages haut en couleurs, une histoire splendide, bref un énorme coup de coeur que je ne me lasse pas de relire 🙂 Je l’ai d’ailleurs emmené avec moi en vacances pour en relire des extraits (ou le relire en entier :p).
    Merci pour la mention dans les blogs que tu consultes, il m’aura permis de découvrir le tien ! 🙂 (Et bon courage pour tous tes challenges que je vois défiler à côté de moi ^^).

    • Je le relirai bien moi aussi tiens ! C’est d’ailleurs assez surprenant d’observer les réactions que les gens ont face à ce livre.. Moi j’ai adoré, mais c’est vrai que j’ai beaucoup lu que certains le considéraient comme pompeux. Je comprends que les gens puissent penser cela, mais de mon côté en tout cas, ça n’a pas du tout été le cas.
      Ça ne m’étonne pas non plus qu’on ne le saisisse pas de la même manière suivant son âge. Moi je l’ai lu l’année dernière, donc le problème ne s’est pas posé mais bon..
      Et de rien pour la mention sur mon blog, je te lis donc je t’y ai mis !
      Pour les challenges, je ne stresse pas trop, je les prends plutôt comme une manière de découvrir de nouveaux titres, mais je ne me force pas. 😉

Laissez un petit papier...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s