Going the distance (Trop loin pour toi) – Nanette Burstein

Bande-annonce

Date de sortie : 29 septembre 2010

Durée : 1h41

Acteurs : Drew Barrymore, Justin Long, Christina Applegate, Charlie Day, Jason Sudeikis, Jim Gaffigan…

Résumé :

Erin et Garnett sont très bien ensemble, même quand ils ne le sont pas. Lorsqu’Erin, jeune étudiante en journalisme, part pour San Francisco terminer ses études, son petit ami Garrett, jeune découvreur de talents musicaux, reste à Manhattan poursuivre ses ambitions dans l’attente d’une promotion qui lui a été promise. Grâce à la connexion d’une webcam et le programme miles « grand voyageur », ils avancent tous deux leurs pions naviguant au travers des pièges et problèmes de communication de leur amour Est-Ouest, évitant les mauvais conseils d’amis et de certains prédateurs célibataires pour qui « je suis pris » n’est pas un obstacle. Mais, lorsque leur attente semble tirer à sa fin, Erin décroche le job de ses rêves en Californie, tandis que la carrière de Garrett s’emballe à New York. Les grandes retrouvailles tant attendues pourraient les séparer pour de bon…à moins que leur amour ne tienne bon.

(Source : Allociné)

Mon avis :

L’année dernière, j’avais découvert et adoré le premier film de l’actrice Drew Barrymore, « Whip it » (« Bliss » en français), qui mettait en scène la talentueuse Ellen Page dans l’univers déjanté du roller derby. Depuis, je gardais un œil sur l’actrice/réalisatrice, oubliant l’image que j’avais encore d’elle il y a quelques années, celle d’une actrice qui depuis son rôle dans « E.T. l’extra-terrestre » à sept ans (ici) n’avait pas fait grand-chose de formidable… Et bien dans ces deux derniers films, je l’ai trouvée vraiment superbe, à la fois folle, effrontée, forte et émouvante (ici dans « Whip it »). Je remets donc à zéro mon jugement hâtif et je vais essayer de voir davantage de ses films afin de m’en faire une idée plus approfondie.

En tout cas, « Going the distance », dernier film en date auquel cette chère dame a participé, m’a totalement charmée. Je m’attendais à une comédie romantique pleine d’humour, avec un esprit un peu « décalé » à la « Away we go » ou « Juno », et je n’ai pas été déçue. L’humour est même parfois plus trash que je ne l’aurais pensé… Comme le résumé précédent l’explique très bien, on suit donc Erin et Garnett, elle étudiante en journalisme à San Francisco (ouest des Etats-Unis pour ceux qui ne situeraient pas…) et lui employé dans un label musical à New-York (à l’est donc…) mais quelque peu frustré dans ses ambitions. Contrairement à ce que j’aurais pu craindre, ce film est rarement neuneu ou à l’eau de rose, mais plutôt délicieusement distrayant.

Comme je l’ai dit, Drew Barrymore est parfaite dans ce rôle, elle est même très naturelle (j’aime particulièrement son rire)… J’ai un peu moins accroché à son partenaire, Justin Long, amoureux de la belle dans la vraie vie également, et dont j’ai trouvé certaines mimiques un peu énervantes… Les grosses surprises du film sont sans doute les rôles secondaires, et en particulier l’actrice jouant le rôle de la sœur d’Erin, Christina Applegate. Je l’adorais déjà dans la superbe mais malheureusement trop courte série « Samantha Who ? », dans laquelle elle jouait aux côtés de Barry Watson (oui oui, le fameux Matt Camden de « Sept à la maison », mais là je m’égare…). Dans « Going the distance », elle est tout simplement magique ! J’attendais avec impatience toutes ses apparitions. Son rôle de mère de famille aux faux airs de maniaque de la propreté est à l’origine de la plupart des fous rires que j’ai eus en regardant le film (les scènes où elle crie « Statue ! » à sa petite fille, seule solution pour calmer son enfant parfois un peu hyperactif, et qui se fige alors aussitôt, sont à voir absolument…). Je précise également que lorsque l’on sait que Christina Applegate n’est autre que l’interprète de Jenny, l’adolescente un peu idiote de la famille Bundy dans la série « Mariés, deux enfants », on est un peu moins surpris par son potentiel humoristique…

J’allais oublier les deux amis de Garrett, joués par les formidables Charlie Day et Jason Sudeikis, amateurs de bière et à l’humour quelque peu potache (dont l’on peut voir un dialogue ici, en VO encore une fois)… Il y a notamment une superbe scène qui me fait beaucoup rire (et que l’on peut voir ici en VO), durant laquelle Dan, qui partage avec Garrett un appartement aux murs si fins qu’il n’y a aucune isolation phonique, s’amuse à créer diverses ambiances musicales pendant que le couple s’embrasse dans la chambre d’à côté.

Tiens, ça me fait penser à un point que j’allais oublier, la musique ! La bande originale de ce film, à l’esprit indie rock très à la mode dans les films actuels (pleins de gentils groupes en « the » quelque chose…), est très sympa et m’a permis d’apprécier encore plus l’univers de ce film. En vrac, on y entend The Pretenders, Gotye (déjà présente dans la BO de « Whip it »), The Cure, Cat Power (merveilleuse artiste également présente dans la BO de « Juno »), The Generationals, The Airbone Toxic Event ou encore Eels (que l’on pouvait lui entendre dans « Shrek »). Sans oublier évidemment le groupe que l’on suit durant le film, The Boxer Rebellion, qui a été découvert par un membre de l’équipe du film et à qui l’on a proposé de jouer en live dans le film. Vous pouvez visionner leur titre « If you run » ici.

 

 

 

 

 

 

Pour conclure, je conseille donc à tout le monde cette comédie romantique, même si ce terme ne colle pas vraiment. J’en profite d’ailleurs pour préciser que le titre français niaiseux qui a été choisi, « Trop loin pour toi », ne colle pas du tout à l’esprit du film, je crois que celui qui l’a choisi n’a d’ailleurs pas vu le film… Celui-ci est d’ailleurs bien loin des aprioris que l’on pourrait avoir en lisant uniquement le résumé somme toute assez classique. Les acteurs sont vraiment bons, ainsi que l’humour, parfois assez provoc, qui évite peut-être parfois de faire tomber le film dans la mièvrerie. Un pur bonheur donc !

Publicités

Laissez un petit papier...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s